Your Ad Blocker may affect your Geneanet experience.

Geneanet is ad free and your Ad Blocker may affect your Geneanet experience. We suggest that you turn off your Ad Blocker when using Geneanet (click on AdBlock icon then deselect "Enabled on this site").

Geneanet Homepage > La mairie du 15e arrondissement honore ses morts pour la France

La mairie du 15e arrondissement honore ses morts pour la France

Les livres d’or

La mairie du 15e arrondissement de Paris conserve dans la salle des mariages les livres d’or des morts pour la France résidant dans l’arrondissement au cours des deux guerres mondiales, en Indochine, en Afrique du Nord et en Corée. Nous vous invitons à les consulter ci-dessous.

Première Guerre mondiale

Rechercher un nom :

Seconde Guerre mondiale, Algérie, Indochine, Corée

Rechercher un nom :

Monument aux morts du 15e arrondissement

En 1931, la municipalité organisa un concours ouvert jusqu’au 20 mai en vue de l’attribution de la commande. Le jury qui se réunit le 17 juillet 1931, sélectionna le sculpteur et architecte Charles Yrondy (1885-1960).

Le monument en pierre représente trois moments glorieux de l’histoire militaire de notre pays soit :
– La victoire inespérée des armées françaises commandées par le maréchal de Villars à Denain en 1712 ;
– La victoire de Valmy en 1792 ;
– La victoire lors de la bataille de la Marne.

Le monument représente de gauche à droite : un groupe formé par Louis XIV, le maréchal de Villars, Georges Jacques Danton et Pierre Victurnien Vergniaud ; au centre, entre les deux stèles, le poilu, avec derrière lui, deux soldats de Valmy ; à droite la veuve et l’orphelin.

Il y eut deux cérémonies d’inauguration du monument le 17 juin 1734. En effet, et comme une association d’anciens combattants adhérente au Parti Communiste refusa d’assister à cette commémoration si La Marseillaise était jouée. Il y eut donc une première cérémonie avec La Marseillaise, puis une seconde avec L’Internationale. Le Président de la République, Gaston Doumergue, qui dans un premier temps avait accepté d’assister à la cérémonie, annula sa participation.

Une deuxième polémique vint entacher la cérémonie, puisque Charles Yrondy s’absenta « à la minute où glissera le voile qui recouvre son œuvre ». Il a d’ailleurs protesté auprès du président du Comité : “J’ai été surpris de constater […] qu’en mon absence et sans mon consentement, vous vous étiez permis d’apporter des modifications au monument aux morts du 15e arrondissement, dont je suis l’auteur. Ma surprise s’est accrue quand j’ai constaté qu’un garde vigile devait m’empêcher de travailler si je n’étais pas de votre avis quant à ces modifications” ».

© S. Rouelle / DHMMA / Mairie de Paris


Cartographie des plaques et monuments de l’arrondissement

De nombreuses plaques dans tout l’arrondissement rendent hommage aux combattants de la première ou de la seconde guerre mondiale. Cette carte permet de consulter l’ensemble des plaques commémoratives et les monuments de l’arrondissement.

Le 15e arrondissement Hier & Aujourd’hui

Parcourez le 15e arrondissement tel qu’il était autrefois grâce aux cartes postales anciennes. Comparez-les ensuite grâce aux vues d’aujourd’hui.

La mairie du XVème arrondissement
La mairie du 15e arrondissement
La mairie du XVème arrondissement
La station de métro Pasteur
Eglise Saint-Jean-Baptiste de Grenelle
Eglise Saint-Jean-Baptiste de Grenelle
Rue Mademoiselle
Rue Mademoiselle