Geneanet > Search > Library

Histoire des églises réformées de Pons, Gemozac, et Mortagne, en Saintonge, précédée d'une

Record reserved for Premium members

Access the entire Genealogy Library: old books, monographs, old newspapers, etc. More than 3 billion individuals indexed, a gold mine you shouldn't miss to enrich your genealogy!
From $4.13 per month

Histoire des églises réformées de Pons, Gemozac, et Mortagne, en Saintonge, précédée d'une

Histoire des églises réformées de Pons, Gemozac, et Mortagne, en Saintonge, précédée d'une

Source : Internet Archive

Histoire des églises réformées de Pons, Gemozac, et Mortagne, en Saintonge, précédée d'une

Histoire des églises réformées de Pons, Gemozac, et Mortagne, en Saintonge, précédée d'une

Source : Internet Archive

Results : CONSTANS


Page 109

Construction d'un nouveau temple.-Nouveaux Pasteurs.- Jean Constans , ministre de Pons , harangue Louis XIII. - Reddition de Pons. -


Page 111

assemblee venait justement d'accorder à Jean Constans, pasteur au 'Mas-Garnier, petite ville h sept lieues de Montauban, l'autorisation qu'il avait


Page 112

approuvé Inn compromis, ordonna que Jean Constans serait nomine pasteur de l'Eglise de Pons si, conformément à la discipline, son


Page 113

les bornes de la modération Jean Constans, de son côté, De négligea rien décé qui pouvait atteindre au meme but.


Page 117

les Réformés, et surtout contre Jean Constans, leur pasteur.


Page 118

Con rences au château entre Jean Constans et des prêtres cat bu ques. - Le Ministre de Pons est conduit


Page 119

et aussi éclairé que l'était Jean Constans, ils resistaient à toutes les tentatives qui étaient faites auprès d'eux , de


Page 121

a Nosseigneurs du Parlement, par Jean Constans, Ministre de la ville de Pons, prisonnier détenu en la Conciergerie de la


Page 122

long et dispendieux, l'innocence de Jean Constans fut reconnue, et ce digne pasteur fut rendu à son troupeau. Il était


Page 128

de celle de Fouras, et Marie Constans,. qui épousa Pierre Péanne, docteur en médecine. Anne Péanne, la fille de ce


Page 129

en 1642 , succéda à Jean Constans. L'Eglise de Pons qui l'avait associé, depuis quelques années , à ce Pasteur,


Page 269

Nos Seigneurs du Parlement, par Jean Constans, Ministre de la ville de Pons. (Cet imprimé nous a été donné par