Geneanet > Search > Library

Dictionnaire des familles françaises anciennes ou notables à la fin du XIXe siècle - Tome 12

Record reserved for Premium members

Access the entire Genealogy Library: old books, monographs, old newspapers, etc. More than 3 billion individuals indexed, a gold mine you shouldn't miss to enrich your genealogy!
From $4.13 per month

Dictionnaire des familles françaises anciennes ou notables à la fin du XIXe siècle - Tome 12

Dictionnaire des familles françaises anciennes ou notables à la fin du XIXe siècle - Tome 12

Source : Gallica

Dictionnaire des familles françaises anciennes ou notables à la fin du XIXe siècle - Tome 12

Dictionnaire des familles françaises anciennes ou notables à la fin du XIXe siècle - Tome 12

Source : Gallica

Results : COUSIN


Page 210

ordres du maréchal de Lafayette. Guillaume Cousin, écuyer, Sgrde la Motte, fils de Nicolas, fut nommé en 1484 capitaine et


Page 210

1639. Il fut père de Dominique Cousin, écuyer, sieur de Coreil, y demeurant, qui épousa, le 26 novembre 1679, Françoise


Page 210

Anne Culhat, et grand-père de Gilbert Cousin, écuyer, sieur de Coreil, qui épousa, le


Page 210

de l'Auvergne de Tardieu, la famille de Cousin serait originaire du Nivernais, serait connue depuis 1295, avec filiation bien suivie,


Page 210

Jeanne de Rochefort. Leur petit-fils, Noel Cousin, écuyer, Sgr de la Motte, lieutenant général au bailliage de Montpensier, conseiller au


Page 210

fait remonter la filiation à Nicolas Cousin, Sgr de la Mothe d'Orange, qui, en 1424, servait dans les guerres sous


Page 210

de Tubeuf, intendant de Moulins. François Cousin, écuyer, Sgr de la Motte d'Ardige, était conseiller de Monseigneur, frère unique du


Page 210

Devise : Fides exercilium. La famille DE COUSIN DE LA TOUR-FONDUE a occupé un rang distingué dans la noblesse du


Page 210

Loire et dont le fils, Gilbert Cousin, Sgr du Péage, fut maintenu dans sa noblesse, le t " mars 1669,


Page 211

donne la filiation depuis noble Laurent-Pierre Cousin, bachelier ès droits, qui épousa, par contrat du 21 mai 1532, Anne du


Page 211

Il fut également père de Gilbert Cousin, écuyer, Sgr de la Tour-Fondue, qui épousa en 1762 Marie-Anne Bouchard de Florat


Page 211

de la Tour-Fondue. Son fils, Claude Cousin, écuyer, chevalier de Saint-Lazare, épousa, le 17 août 1735, Gabrielle Bouchard, héritière du


Page 211

bourgeois de Fourseix. Ce fut Gilbert de Cousin, Sgr de Coreil, qui acquit en 1701 la seigneurie de la Tour-Fondue,


Page 211

Devise : Fides exercituum. La famille DE COUSIN DE LA VALLIÈRE appartient à la noblesse du Languedoc. On trouvera sur


Page 211

de ses filles, Marie et Brigitte de Cousin de la Tour-Fondue. Son fils, Claude Cousin, écuyer, chevalier de Saint-Lazare, épousa,


Page 211

noblesse tenues à Clermont. La famille de Cousin de la Tour-Fondue a fourni de nombreux officiers. Son chef est connu


Page 211

et qui continua la lignée. M. de Cousin de la Tour-Fondue prit part en 1789 aux assemblées de la noblesse


Page 212

et fort mal imité. Noble Aymeric Cousin, fils de feu noble Guillaume Cousin et de demoiselle Françoise Dulau, habitant Saint-Sulpice,


Page 212

Guillaume, Jean, Pierre et autre Jean Cousin, obtinrent, le 30 janvier 1655, des lettres patentes, rapportées tout au long dans


Page 212

rapportée plus bas. Noble sire Guillaume Cousin, gouverneur de la ville et citadelle de Saint-Sulpice, fils aîné, légitime et naturel


Page 212

cherché à l'identifier avec un Laurent Cousin, ou Cousy, procureur au Parlement, qui fut capitoul de Toulouse en 1536 et


Page 212

il est appelé monsieur noble Guillaume de Cousin, docteur et avocat en la Cour du Parlement de Toulouse. Il se


Page 212

daté du 20 mai 1670. Jean de Cousin,filsà noble Guillaume de Cousin, juge de Saint-Sulpice, fut baptisé le 19 mars


Page 212

voulu aussi faire descendre la famille Cousin de Mauvaisin, rapportée plus bas. Noble sire Guillaume Cousin, gouverneur de la ville


Page 212

Toulouse. Il se qualifie noble Guillaume de Cousin, écuyer, Sgr de la Vallière, conseiller du Roi et son juge de


Page 213

2 janvier 1629, grand-père de François Cousin, ou Cousy, Sgr de Nailloux, néen 1637, etbisaïeul de François II Cousin, né


Page 213

de ses fils, Germain et Géraud Cousin, furent les auteurs de deux branches. Une de ses filles, Jeanne-Marie, décédée en


Page 213

à 1908 du vicomte Révérend. Jehan Cousin, bourgeois de Nailloux, auquel le travail de M. Villain fait remonter la filiation,


Page 213

1658. Il fut père de Gabriel-Marguerite de Cousin, écuyer, Sgr de la Vallière, né à Saint-Sulpice en 1700, qui épousa,


Page 213

de Sorgues, veuve de noble Gabriel de Cousin, Sgresse de Vinassan et de Moujan, demeurant à Saint-Sulpice. La famille de


Page 213

Moujan, demeurant à Saint-Sulpice. La famille de Cousin de la Vallière a fourni des officiers. Son chef est connu de


Page 213

et qui continua la lignée. Clément-Joseph de Cousin, Sgr de la Vallière, né à Saint-Sulpice le 7 octobre 1753, officier


Page 214

cette branche, fut père de Frédéric Cousin, notaire à Nailhoux, grand-père de Gustave Cousin, né en 1824, président de chambre


Page 214

Consr, ou COUZY. Son auteur, Germain Cousin, ou Couzy, sieur de Cintegabelle, né en 1709, épousa Antoinette Limairac, fille de


Page 214

notaire à Nailhoux, grand-père de Gustave Cousin, né en 1824, président de chambre à la Cour de Toulouse, décédé en


Page 214

sans alliance en 1902, et d'Emile Cousin, né en 1863, médecin à Toulouse.


Page 214

officier, décédé en 1782, et Auguste de Cousin, né en 1746, furent les auteurs de deux rameaux. L'aîné de ces


Page 214

nom de COUSIN. Son auteur, Géraud Cousin-Lacapelle, Cogr de Cintegabelle, fut, d'après le travailde M. Vill a i n ,


Page 214

Il en eut un fils, Auguste Cousin de Mauvaisin, né en 1781, dont la descendance subsiste avec distinction. Auguste de


Page 215

14 juillet 1789. Leur fils, Charles-Guillaume-Antoine Cousin, né à Paris en 1796, fut un des plus brillants officiers généraux de


Page 215

Empire. L'auteur de cette famille, Jean-Antoine Cousin, ou CousinMontauban, avait épousé vers 1790 M"- de Launay, propre nièce de M.


Page 215

et Bergognié, et un fils, Charles-Antoine Cousin de Montauban, général de brigade en 1875, commandeur de la Légion d'honneur, décédé


Page 215

donné une généalogie de la famille COUSIN DE MONTAUBAN dans ses Titres et confirmations de litres de la Monarchie de


Page 216

jugement donne la filiation depuis Jean Cousin qui avait épousé Jeanne Osmond et dont le fils, Tristan, épousa en 1548


Page 216

elle que peu de renseignements. Robin Cousin fut du nombre des gentilshommes de la sergenterie d'Argences, en l'élection de Caen,


Page 216

plusieurs fils. L'un deces fils, Jean-Baptiste Cousin des Louvellières, né en 1747, fut le grand-père d'Henri Cousin des Louvellières, né


Page 216

en 1747, fut le grand-père d'Henri Cousin des Louvellières, né à Honfleur en 1846. Un autre, Pierre Cousin de la


Page 216

à trois molettes d'or. La famille DE COUSIN appartient à l'ancienne noblesse de Normandie. Elle a possédé dans cette province


Page 216

épousa en 1548 Catherine Bonenfant. Michel Cousin, sieur des Louvelli Eres, né en 1720, fut officier de madame la Dauphine.


Page 216

Honfleur en 1846. Un autre, Pierre Cousin de la Haye, n'eut qu'une fille, M- Ferré de Ferris. Le représentant d'une


Page 216

recherche, de Montfaut, en 1463. Charles Cousin, écuyer, sieur de la Rivière, en la paroisse de Méry, dans la sergenterie


Page 217

famille qu'appartenaient Léon et Jean Baptiste Cousin, avocats au Parlement de Rouen, et Alexandre Cousin, écuyer, Sgr de Grachy, qui


Page 217

a existé en Haute-Normandie une famille Cousin qui était distincte de la vieille souche à laquelle a été consacrée la


Page 217

au Parlement de Rouen, et Alexandre Cousin, écuyer, Sgr de Grachy, qui eurentleur blason enregistré à l'Armoriai général de 1696


Page 217

en 16 volumes. Son petit-fils, Ernest Cousin des Préaux, né en 1826, dernier représentant de sa branche, était connu sous


Page 217

sous lenomde Cousi NDES PRÉAUX. Louis Cousin des Préaux, né à Dieppe le 7 août 1743, décédé dans la même