Post Reply

Aide à l'indexation des inventaires de Me Nicolas Lenoir (1573-1629)

pganier
pganier
Posts: 4768
Family Tree: Non-graphic
View their family tree
https://www.geneanet.org/archives/registres/view/?idcollection=41724
Inventaires de Nicolas Lenoir - AN ET-XLV-159 (1581-1583, 1590)

178 JD
190 JD

201 P
210 P

220 Ch
225 Ch

231 JD
258 JD
267 Ch
274 Ch

279 P
315 P

326 A

https://www.geneanet.org/archives/registres/view/?idcollection=41725
Inventaires de Nicolas Lenoir - AN ET-XLV-160 (1584-1590)

2 Ch
8 Ch
35 P
78 P
85
96
107
111
120
133
141
155
175
183
204
227
234
241
251
280
306
313
318
335
346
356
360

cdemaz wrote:
09 November 2019, 19:43
[159–102] Le mardi 4 décembre 1582
Pour toi aussi il y a un problème de date, non?

Est-ce que je n'utilise pas le bon calendrier?



Olé, nous voilà en haut de page.

Ca se présente comment pour toi JD? parce que je crois bien qu'un certain "JP" a supprimé un message... :)
Attachments
déc1582.png
déc1582.png (6.64 KiB) Viewed 246 times
Last edited by pganier on 11 November 2019, 09:57, edited 4 times in total.

jdp1
jdp1
Modérateur bénévole
Posts: 5788
pganier wrote:
09 November 2019, 19:50
cdemaz wrote:
09 November 2019, 19:43
[159–102] Le mardi 4 décembre 1582
Pour toi aussi il y a un problème de date, non?
Est-ce que je n'utilise pas le bon calendrier?
On est dans le Juju, Pascal :
Screenshot_2019-11-09 Le Convertisseur de calendrier.png
Screenshot_2019-11-09 Le Convertisseur de calendrier.png (10.48 KiB) Viewed 238 times

[159 – 178] 5 juillet 1582 – Inventaire dressé après le décès de feu Christophe GRIMPEREL, laboureur demeurant à Aubervilliers, à la requête de sa veuve Nicole HAZART, tant en son nom que comme tutrice et curatrice de leur fils mineur Jacques GRIMPEREL, et en la présence de Pierre GRIMPEREL l’aîné, laboureur demeurant à Aubervilliers, tant en son nom que comme tuteur et curateur de Marguerite PREQUET, fille mineure de feu Nicolas PREQUET et de feue Marie GRIMPEREL jadis sa femme, de Nicolas GRIMPEREL, aussi laboureur demeurant audit Aubervilliers, en son nom, et de Jean AVRILLET, pareillement laboureur demeurant audit Aubervilliers, tant en son nom que comme tuteur et curateur des enfants mineurs de lui et de feue Catherine GRIMPEREL jadis sa femme, lesdits Pierre, Nicolas, Jacques, feues Catherine et Marie GRIMPEREL frères et sœurs, héritiers dudit défunt leur père.

[159 – 189] 22 avril 1582 – Inventaire dressé après le décès, survenu le 20 avril 1582, d’honorable femme Madeleine DUPUIS, veuve en dernières noces de feu Jean AUBERY l’aîné, bourgeois de Paris et en premières noces de feu Jean DUPONT, maître serrurier à Paris, à la requête de Sébastien DENIS bourgeois de Paris, au nom et comme exécuteur du testament et ordonnance de dernière volonté de la défunte, demeurant rue de la Juiverie, paroisse de la Madeleine, et en la présence et du conseil d’honorable homme Élie CONSEIL, marchand mercier bourgeois de Paris et Denise DUPONT sa femme, habile à se dire, porter et nommer héritière de ladite défunte sa mère, et encore ledit CONSEIL comme tuteur et curateur de Jacques DUPONT, fils mineur de feu Jacques DUPONT qui fut fils d’icelle défunte, icelui mineur pareillement habile à se dire, porter et nomme héritier, avec ladite Denise DUPONT sa tante, d’icelle défunte son aïeule.
Les biens étant en une maison assise rue de la Juiverie, où pend pour enseigne les Cinq-Connils.
(vue 197) contrat de mariage entre Laurent BERNARD, maître cordonnier à Paris, et Gillette DU PONT fille dudit Jean DUPONT et de Jeanne GUEULLARD sa première femme ; ladite défunte lors veuve dudit Jean DUPONT et femme de Jacques PANNYER, maître boucher à Paris, second mari de ladite défunte (vue 198).

Quelle enseigne lisez-vous ?
Screenshot_2019-11-09 AN ET-XLV-159 1581 - 1590 Paris (Paris, France) - Geneanet.png
À bientôt
JD

jdp1
jdp1
Modérateur bénévole
Posts: 5788
pganier wrote:
09 November 2019, 19:50
Ca se présente comment pour toi JD? parce que je crois bien qu'un certain "JP" a supprimé un message... :)
Pour moi c'est bon (de toutes manières je ne suis pas prioritaire) ; et qui c'est JP ? Je connaissais JPP...
JD

pganier
pganier
Posts: 4768
Family Tree: Non-graphic
View their family tree
jdp1 wrote:
09 November 2019, 22:15
On est dans le Juju, Pascal :
Si c'est bon pour vous, c'est bon pour moi!

dumultien
dumultien
Posts: 14294
Family Tree: Non-graphic
View their family tree
Bonjour à tous,

[159-102] Prince de Dombes : oui.

[159-125] Hector de MANIQUET, écuyer seigneur du Fayet (« Faiet ») en Dauphiné. – Abel de MANIQUET, écuyer seigneur du Drosay.

[159-164] Bonaventure.

[159-190] 22 avril 1583. – Les Cinq Connils : oui (voir indice ci-dessous). – (vue 197, cote 1) Jacques PANNYER.
Image

Bon dimanche à tous ;)
Bien cordialement,

JF

cdemaz
cdemaz
Posts: 2375
Family Tree: Non-graphic
View their family tree
Bonjour à tous, :)

Devinette pour Pascal :
[159–220] Le panjshanbeh 26 esfand 961 – Inventaire après le décès de […]
;)
Un indice :
pganier wrote:
09 November 2019, 19:50
Est-ce que je n'utilise pas le bon calendrier?
Plus sérieusement, une petite question : faut-il mettre nos analyses sur la première page de l'inventaire, où sur la page de l'intitulation ?
Je corrige en mettant la page de la première vue de l'inventaire (en l’occurrence je corrige en mettant la vue de la couverture). Lorsqu'on cherche à visualiser un acte, on pense rarement à aller voir en arrière si il y a des renseignements.

[159–219] Le jeudi 17 mars 1583 – Inventaire après le décès de Jeanne MORIN, veuve de Bertrand THOMAS, marchand à Paris. A la requête de honorable homme Guillaume du FAYEL, marchand et bourgeois de Paris, au nom et comme tuteur et curateur de Geneviève THOMAS, fille mineure des défunts. Et en la présence de honorable homme Guillaume CAUCHOIS (signe CAUCHOYS), maître coffretier malletier à Paris, subrogé tuteur de ladite mineure. Les biens étant en une maison sise rue des (Deux-)Hermites, où pend pour enseigne les Hermites, en laquelle la défunte était demeurant et où elle serait décédée.
La défunte était-elle mariée en secondes noces à Germain GAILLARD (voir vue 219, et la partie de texte rayée vue 220).

[159–224] Le mercredi 11 janvier 1584 – Inventaire après le décès de Antoinette LAISNÉ, veuve de maître Robert LE MAIRE, procureur au Châtelet de Paris. A la requête de Etienne FONTAINE, praticien au Palais à Paris, au nom et comme exécuteur du testament de la défunte, fait par-devant maître Olivier Ryvot, prêtre habitué en l’église monsieur Saint-Jacques-de-la-Boucherie le 27 août 1583. Et en la présence et du consentement de Pierre ANCELET, vigneron demeurant à Pomponne (77400), fils de feu Bureau ( ?) ANCELET, aussi vigneron audit Pomponne, tant en son nom que comme tuteur et curateur de Nicolas ANCELET, fils mineur de feu Jacques ANCELET, vigneron demeurant à Villeparisis (77270) ; de Jean BRUNEAU, aussi vigneron demeurant à Champigny-sur-Marne (94500), tant en son nom à cause de Jeanne ANCELET sa femme, que comme tuteur et curateur de Gillette LE REY, fille mineure de Claude LE REY et Philippe ANCELET, jadis sa femme. Lesdits Pierre ANCELET, Nicolas ANCELET, mineur, Jeanne ANCELET et ladite Gillette LEREY, héritiers chacun pour un quart dudit défunt Bureau ANCELET leur père et aïeul, qui fut héritier d’icelle défunte Antoinette LAISNÉ sa nièce. Les biens étant en une chambre et lieux faisant partie et portion d’une maison sise à Paris, rue de la Vieille-Pelleterie, où la défunte était demeurant, vis-à-vis la maison des Trois Faucilles.
Vue 228, cote 1 : 1574 – Vente par Nicolas ANCELET, laboureur de vignes demeurant à Champigny-sur-Marne, tant en son nom que comme se faisant fort de Philippe BARDOU sa femme, audit défunt Robert LE MAIRE, d’une rente de 4 livres tournois.
Vue 229, cote 3 : 1555 – Georges ANCELET, marchand poulailler demeurant ès faubourgs Saint-Marcel.
Vue 229, cote 4 : 1583 – Catherine MARTIN, veuve dudit Georges ANCELET.

Merci JF
Bon dimanche à tous.
Christophe.
Last edited by cdemaz on 10 November 2019, 13:11, edited 3 times in total.

dumultien
dumultien
Posts: 14294
Family Tree: Non-graphic
View their family tree
Pour aider Pascal, aujourd'hui nous sommes le Yekshanbeh 19 Aban 1398 8-)
Bien cordialement,

JF

dumultien
dumultien
Posts: 14294
Family Tree: Non-graphic
View their family tree
Re,
cdemaz wrote:
10 November 2019, 08:00
Plus sérieusement, une petite question : faut-il mettre nos analyses sur la première page de l'inventaire, où sur la page de l'intitulation ?
Je corrige en mettant la page de la première vue de l'inventaire (en l’occurrence je corrige en mettant la vue de la couverture). Lorsqu'on cherche à visualiser un acte, on pense rarement à aller voir en arrière si il y a des renseignements.
La vue à mettre est en principe celle de la couverture.

[159-219] Guillaume CAUCHOIS signe bien CAUCHOIS, mais avec des lettres brisées. – Germain GAILLARD.

[159-225] Pierre ANCELET, vigneron demeurant à Pomponne (77400). – Villeparisis (77270). – Champigny-sur-Marne (94500). – Qui fut héritier : oui.

;)
Bien cordialement,

JF

pganier
pganier
Posts: 4768
Family Tree: Non-graphic
View their family tree
Bonjour,

[159–201] 14 décembre 1583 - Inventaire après le décès de Denise HARELLE, à la requête d'honorable homme Crespin GOBELIN, maître ceinturier à Paris, tant en son nom que comme exécuteur du testament et ordonnance de dernières volontés de ladite défunte sa femme, et encore comme tuteur et curateur de Crespin et Michelle GOBELIN, leurs enfants mineurs, et en la présence de Jean GAUMONT, maître chapelier, demeurant à Paris, tuteur subrogé d'iceux mineurs.
Tant en une boutique ou échoppe adossée contre les murs du Palais vis-à-vis de la rue de la vieille Pelleterie, qu'en la maison où ledit Crespin GOBELIN demeure, en ladite rue de la vieille Pelleterie.

[159–210] 6 septembre 1583 - Inventaire après le décès de Laurence LOUCHETTE (ou LOUCHET), à la requête d'Innocent GOUFFETTE, maître chapelier, bourgeois de Paris, tant en son nom que comme exécuteur du testament et ordonnance de dernières volontés de ladite défunte jadis sa femme, et auparavant veuve de feu Jean BOCAGE, aussi maître chapelier à Paris, et encore comme tuteur et curateur d'Olivier et Robert BOCAGE, enfants mineurs d'ans dudit Jean BOCAGE et de ladite défunte, et comme tuteur et curateur de Jeanne GOUFFETTE, fille mineure d'ans de lui et d'icelle défunte, et en la présence de Pierre CATIN, chapelier à Paris, tant en son nom à cause de Perrette BOCAGE sa femme, habile à se dire et porter héritière d'icelle défunte sa mère, que comme tuteur subrogé desdits mineurs.
En une maison sise rue de la Juiverie, où pend pour enseigne Le Château.

Image

jdp1
jdp1
Modérateur bénévole
Posts: 5788
dumultien wrote:
10 November 2019, 07:34
Les Cinq Connils : oui (voir indice ci-dessous).
Bonne prise pour Jean-Paul !
JD

dumultien
dumultien
Posts: 14294
Family Tree: Non-graphic
View their family tree
On fait beaucoup de conils, en ce moment :roll:

https://www.geneanet.org/forum/viewtopi ... s#p1603784
Bien cordialement,

JF

cdemaz
cdemaz
Posts: 2375
Family Tree: Non-graphic
View their family tree
Bonjour à tous,

mes lectures du jour, où je corrige donc le numéro de la vue :

[159–266] Le mardi 13 novembre 1590 – Inventaire après le décès de Pierre JACOB, maître cordonnier à Paris. A la requête de Anne MAHON, sa veuve, tant en son nom que comme tutrice et curatrice de Pierre, Guillaume, Pierre-Marie JACOB, leurs enfants mineurs. Et en la présence de Henri BOUDIN, maître boulanger à Paris, subrogé tuteur desdits mineurs. Les biens étant en une maison sise rue de la Juiverie ( ?), où ledit défunt était demeurant et où il serait décédé.
Vue 272, cote 1 : 1588 – Contrat de mariage Pierre JACOB x Anne MAHON.
Vue 272, cote 2 : 1585 – Contrat de mariage entre Claude BRUSLIN, cordonnier à Paris et Anne ALBITE ( ?), fille de ladite Anne MAHON et de défunt Nicolas ALBITE, son premier mari.
Vue 272, cote 3 : 1588 – Contrat de mariage Henri BOUDIN, maître boulanger à Paris x Marguerite ALBITTE, fille de ladite Anne MAHON et de feu Nicolas ALBITE.

[159–273] Le 23 octobre 1590 – Inventaire après le décès de Marie BLONDELOT. A la requête de son mari, Jean THIERRY, maître savetier à Paris, tant en son nom que comme tuteur et curateur de Marie THIERRY, leur fille mineure. Et en la présence de Jean CHAMBELLAN, maître teinturier en fil de laine et soie à Paris, subrogé tuteur de la mineure. Les biens étant en une chambre où ledit THIERRY est demeurant, en une maison sise rue de la Draperie.

A plus tard
Christophe.

alachaud
alachaud
Modérateur bénévole
Posts: 4957
Family Tree: Non-graphic
View their family tree
Bon matin!

[159-326] 15 octobre 1590 – Inventaire dressé après le décès de Thomas SAUBOYS, vivant maître vinaigrier, bourgeois de Paris, à la requête d’Antoinette BOURGINEAU (qui signe BOURGINIAU), sa veuve, tant en son nom que comme tutrice et curatrice de Louis et Marguerite SAUBOYS, leurs enfants mineurs, héritiers chacun pour moitié dudit défunt, leur père, et en la présence de Marin SAUBOYS (qui signe SAUBOY), vinaigrier, demeurant à Paris, au nom et comme tuteur subrogé desdits mineurs.
Les biens trouvés tant en une maison rue de Grenelle où pend pour enseigne le Petit Treillis (vue 334) qu’en une grange sise en la rue Saint-Denis et proche la Porte.

Vue 336 : Françoise BOURGINEAU, fille de feus Sébastien BOURGINEAU, maître vinaigrier à Paris et de Claude LEMAIRE, âgée de 26 ans. Vente de droits mobiliers et immobiliers lui appartenant par le trépas de feus Jacques et Isabeau LEMAIRE, son aïeul et tante maternelle.
Vue 337 : Robert SAUBOYS, maître vinaigrier à Paris.

Amicalement,

Anthony
Modérateur des forums Paléographie, Allemand, Latin et Autres Traductions

pganier
pganier
Posts: 4768
Family Tree: Non-graphic
View their family tree
Bonjour,

Voilà les miens:

[159–279] 10 juillet 1590 - Inventaire après le décès d'honorable homme Charles FUSTEL, vivant marchand fripier, bourgeois de Paris, à la requête d'honorable femme Madeleine MICHELIN, tant en son nom que comme exécutrice du testament et ordonnance de dernières volontés dudit défunt et encore comme tutrice et curatrice de Claude, Claire, Pierre, Marguerite, Charlotte, Jacques et Charles MICHELIN, enfants mineurs dudit défunt et d'elle, lesdits mineurs légataires dudit défunt leur père, et en la présence d'honorable homme Thomas FUSTEL, marchand bourgeois de Paris, oncle paternel et subrogé tuteur d'iceux mineurs, et encore à la requête de Jean FUSTEL, marchand mercier à Paris, aussi fils dudit défunt et de feue Jacqueline de MOUTAULT, jadis sa femme en premières noces, habile à se dire, porter et nommer héritier dudit défunt son père.
En une maison sise rue du Marché-aux-Poirées, où pend pour enseigne Les Trois Bourses.

[159–315] 2 mars 1590 - Inventaire après le décès de Marie RENEAULME, à la requête d'honorable homme Pierre LESCOT, maître gainier, bourgeois de Paris, demeurant rue de la Pelleterie, paroisse Saint-Jacques-de-la-Boucherie, tant en son nom que comme père et tuteur légitime de Mathieu, Jean et Marguerite LESCOT, enfants mineurs d'ans de lui et de ladite défunte jadis sa femme, et encore à la requête de Michel GUILLEMEAU, praticien à Paris, demeurant rue du Bouloir, paroisse Saint-Eustache, au nom et comme procureur de Jean CONNESTABLE, marchand quincaillier à Paris, demeurant sur le pont aux meuniers, paroisse Saint-Germain-l'Auxerrois, en son nom à cause de Jeanne LESCOT sa femme, fille desdits LESCOT et de ladite Marie RENEAULME, lesdits Mathieu, Jean, Jeanne et Marguerite héritiers chacun pour une quatrième partie de ladite défunte Marie RENEAULME.
Tant en ladite rue de la Pelleterie, qu'en une boutique adossée contre les murs du Palais.

Bonne journée ;)

dumultien
dumultien
Posts: 14294
Family Tree: Non-graphic
View their family tree
Bonjour à tous,

[159-266] Rue de la Juiverie : c’est le plus plausible. – (vue 272, cote 2) Anne ALBITE : oui.

[159-273] En fil, laine et soie.

[159-326] Les biens trouvés tant en une maison rue de Grenelle où pend pour enseigne le Petit Treillis (vue 334) qu’en une grange sise en la rue Saint-Denis et proche la Porte.

Bonne journée. ;)
Bien cordialement,

JF

Post Reply

Return to “Paléographie en français (lecture de textes anciens)”