Post Reply

Aide à l'indexation des inventaires de Me René I Contesse (1553-1585)

dumultien
dumultien
Posts: 14287
Family Tree: Non-graphic
View their family tree
https://www.geneanet.org/archives/registres/view/?idcollection=42571
Inventaires de René I Contesse - AN ET-LIV-224 (1578-1579)

[...]
150 Ch
176 Ch

196 P
202 P

213 JD
218 JD

227 Ch
233 Ch

241 P


https://www.geneanet.org/archives/registres/view/?idcollection=42572
Inventaires de René I Contesse - AN ET-LIV-225 (1580-1583)

1 P
3 JD
22 JD

32 Ch
38 Ch
49 JD
55 JD
72
78
82
92
95
103
109
114
123
128
150
164
168
175
182
185
188
198
201
207
212
234

--------------

Bonjour à tous,

[224-130] Maître d’hôtel de monseigneur l’évêque de Chartres.

[224-145] Jean LESNOULX : c’est aussi ce que je lis.
Lesnoulx.PNG

Bonne journée. ;)
Last edited by dumultien on 11 June 2019, 07:41, edited 4 times in total.
Bien cordialement,

JF

cdemaz
cdemaz
Posts: 2351
Family Tree: Non-graphic
View their family tree
Bonjour à tous, :)

Et revoilà du COURROY qui s’occupe de la transmission de deniers pour une tutelle. Ce qui somme toute, est assez normal. :D

[224–150] Le 20 janvier 1579 – Bref inventaire des quittances parties mémoires missives, faisant mention des deniers, par défunt noble homme maître Jérôme DUCOURROY, sieur de Chandry, au nom et comme tuteur et curateur des enfants mineurs de défunt noble homme Nicolas de MESMES, sieur de Bajollet et de damoiselle Jeanne MATHIEU, jadis sa femme ; frayés et déboursés de son vivant pour lesdits mineurs.
Quittances signées PETIT, père curé de Marolles (60890). Jean ROUSSEAU, vigneron. Nicolas ROBERT. Mathieu de LOR, maître en fait d’armes. Sœur Louise de HACQUEVILLE, mère ancelle. Jacques MESMES. VOYSIN, Pierre MARCHANT, DUPONT, FILLEUL l’aîné, BLIGNI, P. CARON, de LA VALLÉE, Anne MARCHEBOUE, mère ancelle, Jean GILLET l’aîné demeurant à Marolles, Jean LOREAU demeurant au moulin à vent de Marolles, François BRISARD demeurant à Marolles, etc.
Vue 175 : 1578 – Procès verbal de la description de plusieurs meubles étant en la maison de Marolles, appartenant aux enfants du défunt Nicolas MESMES, fait à la requête de noble homme François du CAURROY.
Vue 175 : 1574 – Procès verbal de vente des meubles faite à la requête de maître Philippe BAZANIER, avocat à la cour, exécuteur du testament de défunte damoiselle Jeanne MATHIEU, veuve de Nicolas MESMES.
Maître François du COURROY, secrétaire de monseigneur frère du Roi, au nom et comme procureur de damoiselle Marie COURTIN, veuve de maître Valentin du COURROY, avocat en la cour de Parlement, au nom et comme tutrice et ayant la garde noble de Guillaume du COURROY, héritier seul par bénéfice d’inventaire de défunt maître Jérôme du COURROY, aussi avocat en ladite cour, notaire et secrétaire du Roi, fondé de procuration par-devant Houdayer, notaire au bailliage de Blois le 5 décembre 1578, qui confesse audit nom avoir reçu de damoiselle Geneviève DASGNYERES, veuve et exécutrice du testament dudit Jérôme du COURROY, les parties, mémoires, missives et autres, contenus dans ce bref inventaire.

[224–176] Le (…) mai 1579 – Inventaire après le décès de honorable femme Perrette LEVERDE. A la requête de Nicolas BRICART (BRICQUART), maître affineur départeur d’or et d’argent, bourgeois de Paris, exécuteur du testament de la défunte jadis sa femme, et encore en son nom et comme tuteur et curateur de Nicolas BRICART, 4 ans ou environ, leur fils mineur. Et en la présence de Bonaventure LEVERDE, aussi maître affineur départeur d’or et d’argent, bourgeois de Paris, frère de la défunte, et subrogé tuteur dudit mineur. Les biens étant en une maison où la défunte est décédée, sise à Paris, rue Saint-Germain-de-l’Auxerrois.
Vue 191 : 18 juin 1578 – Vente par Pierre BRICQUART, marchand de vins, bourgeois de Paris et Céline FAINENGÉ, sa femme, audit Nicolas BRICQUART.
Vue 192 : 1577 – Jean BRICQUART, maître affineur bourgeois de Paris, frère dudit Nicolas BRICQUART.
Vue 193 : 1570 – Vente à Marguerite GOURLIN, veuve de Jean LEVERDE, maître affineur à Paris, et Nicolas BRICQUART son gendre, de la maison sise rue Saint-Germain-de-l’Auxerrois, où est pour enseigne sur la porte et entrée d’icelle l’Image Saint-Sauveur, où ledit BRICQUART était alors demeurant.
Vue 194 : 13 janvier 1579 – Nicolas LEVERDE, marchand mercier bourgeois de Paris et Catherine RICOUARD sa femme, délaissent à titre de rente audit Nicolas BRICART, la 4e partie par indivis de la maison de l’Image Saint-Sauveur rue Saint-Germain-de-l’Auxerrois, appartenant auxdits LEVERDE et sa femme par le décès de Marguerite GOURLIN.
Vue 195 : 8 avril 1579 – Testament de la défunte.

Cet acte est entre le 8 avril 1579 (date du testament de la défunte), et le 6 juillet 1579 (date du remariage du veuf avec Denise de RIBÉROLLES, voir la SIV).

227 et 233 STP.
Merci.

Christophe.
Last edited by cdemaz on 10 June 2019, 15:19, edited 2 times in total.

dumultien
dumultien
Posts: 14287
Family Tree: Non-graphic
View their family tree
Re,

[224-150] Sœur LouisE de HACQUEVILLE (ou alors, c'est sœur Marie-Louise ;) ).

[224-176] Cet acte est du mois de mai 1579. Cf. vue 183, page de droite : « Du mardy XXVIe jour dudict moys de may en continuant ledict inventaire ». – (vue 191) Céline ("Celaine" avec un C fragmenté capital) FAINENGÉ (sans doute une adaptation du patronyme alsacien FENINGER).
Mai 1579.PNG

;)
Last edited by dumultien on 10 June 2019, 12:55, edited 1 time in total.
Bien cordialement,

JF

pganier
pganier
Posts: 4741
Family Tree: Non-graphic
View their family tree
Bonjour,

[224-196] 2 avril 1579 - Inventaire après le décès de Marguerite LESCUIER (ou LESCUYER), à la requête d'Eustache POUSSIN, maître maréchal à Paris, au nom et comme tuteur et curateur de Claude POUSSIN, fille mineure de lui et de ladite défunte jadis sa femme, et de Gilles MORIGNY, bourgeois de Paris, subrogé tuteur de ladite mineure.
En une maison sise à Paris, place de Grève, où pend pour enseigne La Grue.
Biens aussi montrés par Germaine POUSSIN, sœur, veuve de Guillaume MARTIN?
(Vue 200: Place de Grève, où est pour enseigne La Cigogne.
Vue 200: Marguerite LESCUIER et défunt Jean TIRELAU (ou TIRELOT) jadis son premier mari. Roland LESCUIER et Marie BONPARAIN, père et mère.
Vue 201: Jean TIRELOT et Louise LAMBERT sa première femme.)

[224-202] 27 avril 1579 - Inventaire après le décès de noble homme Louis DELIVRÉ, vivant écuyer sieur de Villeneuve, près de Saint-Cloud, à la requête de demoiselle Anne DESAUBIEZ (= DESAUBYERS), tant en son nom que comme tutrice et curatrice des enfants mineurs d'ans dudit défunt et d'elle. En la présence de noble homme Tristan de LONGUEIL, sieur de Bistelle, tuteur subrogé desdits mineurs.

Bonne journée ;)
Last edited by pganier on 10 June 2019, 13:18, edited 4 times in total.

dumultien
dumultien
Posts: 14287
Family Tree: Non-graphic
View their family tree
Rere...

[224-196] 2 avril 1579. – Marguerite LESCUIER (LESCUYER). – Germaine POUSSIN, veuve de Guillaume MARTIN ? (photo floue). – (vue 200) Roland LESCUIER (LESCUYER).

[224-202] Le défunt était Jean Louis DELIVRÉ. – A la requête de damoiselle Anne DESAUBYERS. – Tristan de LONGUEIL, sieur de Bistelle : oui.

;)
Last edited by dumultien on 10 June 2019, 13:41, edited 1 time in total.
Bien cordialement,

JF

dumultien
dumultien
Posts: 14287
Family Tree: Non-graphic
View their family tree
Oui, Louis DELIVRÉ !!! :lol:
Bien cordialement,

JF


dumultien
dumultien
Posts: 14287
Family Tree: Non-graphic
View their family tree
La prochaine fois, je serai fustigé en place publique ! :lol:
Bien cordialement,

JF

jdp1
jdp1
Modérateur bénévole
Posts: 5742
Bonjour à tous,

Mes pieuses lectures :

[224 – 213] 21 juillet 1579 – Inventaire dressé après le décès, survenu le 18 juillet 1579, de défunte Jeanne DUBOYS, à la requête de son veuf Pierre VERSAYS, maître pêcheur à verge demeurant à Paris, tant en son nom que comme exécuteur du testament de la défunte ; aussi à la requête de Pierre MARET et Toussaint MARET, maîtres baudroyers corroyeurs à Paris, frères utérins de ladite défunte, habiles à porter héritiers d’icelle défunte, et en la présence de Laurence DUHAMEL, veuve de feu Robert FOURNYER, maître poissonnier à Paris, aïeule de Marie MARET, âgée de 17 ans et de Raoullet MARET, âgé de 14 ans, enfants mineurs de défunt Pâques MARET, maître baudroyer à Paris et Louise BRETEVILLE jadis sa femme desquels ladite DUHAMEL se fait et porte fort, lesdits mineurs habiles à se dire et porter héritiers de ladite défunte
Les biens étant en une maison assise rue du Pied-de-Boeuf, et les bateaux, bouticlais (boutiquin) et outils servant audit métier de pêcheur sur le rivière de Seine, près la Porte-Neuve.

[224 – 218] 22 août 1579 – Inventaire dressé après le décès de feu Jean CONTANT, marchand orfèvre bourgeois de Paris, à la requête de sa veuve Catherine BLARU, en son nom, et encore comme exécutrice du testament et ordonnance de dernière volonté dudit défunt, et aussi à la requête de Simon LOISELEUR, orfèvre à Paris, en son nom à cause de Catherine CONTANT sa femme, Abel MALLOT, maître orfèvre à Paris, aussi en son nom, à cause de Marie CONTANT sa femme, Pierre LANGLOIX, aussi maître orfèvre à Paris, aussi en son nom à cause de Marguerite CONTANT sa femme, Jean DE NAILLIERES, maître orfèvre à Paris, à cause d’Anne CONTANT sa femme, toutes lesdites femmes sœurs et enfants desdits défunt et veuve et habiles à se dire, porter et nommer héritiers d’icelui défunt.
Les biens étant en une maison assise rue Saint-Germain-l’Auxerrois, faisant le coin de la tournée descendant sur le quai de la Mégisserie.
(vue 225) ladite veuve, auparavant veuve de feu Jean FLATART ; Macé FLATART, Thomas FLATART et Catherine FLATART leurs enfants
(vue 225) le défunt, beau-père de Jean ANNONDE, fils de feu Simon ANNONDE, premier mari de ladite veuve Catherine BLARU
(vue 225) ledit défunt tuteur de Denis COMTANT, compagnon orfèvre.

à la vue 225, on trouve la forme COMPTANT, ce qui m’a fait choisir CONTANT plutôt que COUTANT.
Deux mots peu courants : tournée, déjà rencontré à 224-225, et ce « bouticlais – boutiquaire », vues 213 et 216. Sur le Godefroy, on trouve boutiquin : Bateau où l'on conserve le poisson.

À bientôt.
JD

dumultien
dumultien
Posts: 14287
Family Tree: Non-graphic
View their family tree
Rerere,

[224-213] A la requête de Pierre VERSAYS, maître pêcheur (il était peut-être aussi pécheur, mais je n’ai pas le numéro de portable de son curé ;) ).

[224-218] Jean de NAILLIERES. – (vue 225) Jean ANNONDE : oui, déjà rencontré sous l’orthographe ANONDE.

;)
Bien cordialement,

JF

pganier
pganier
Posts: 4741
Family Tree: Non-graphic
View their family tree
dumultien wrote:
10 June 2019, 17:03
(il était peut-être aussi pécheur, mais je n’ai pas le numéro de portable de son curé ;) ).
JD s'est trop senti en compassion avec le pauvre Pierre VERSAYS! :D

jdp1
jdp1
Modérateur bénévole
Posts: 5742
pganier wrote:
10 June 2019, 17:18
dumultien wrote:
10 June 2019, 17:03
(il était peut-être aussi pécheur, mais je n’ai pas le numéro de portable de son curé ;) ).
JD s'est trop senti en compassion avec le pauvre Pierre VERSAYS! :D
Tu me jettes la première pierre, Pascal ! :D
JD

cdemaz
cdemaz
Posts: 2351
Family Tree: Non-graphic
View their family tree
Bonjour à tous, et à chacun, :)

Ce matin, je vous propose ceci :

[224–227] Le lundi 27 juillet 1579 – Inventaire après le décès de Jacqueline MALLET, décédée aujourd’hui en une maison sise au village de Charonne appelé la ferme de Saint-Ant(oine), veuve de Jean ALEPS (ALES, ALAIS), marchand orfèvre, bourgeois de Paris. A la requête de Pierre LE SAIGE (LESAGE), tailleur … demeurant à Paris, au nom et comme exécuteur du testament de la défunte, et à la conservation des biens de Nicolas ALEPS, Denis ALEPS, de présent demeurant à Toulouse, fils desdits défunts. Et en la présence de honorable homme Jean ALEPS, aussi marchand orfèvre, cousin paternel desdits Nicolas et Denis ALEPS. Les biens étant en une chambre au premier étage (…) de derrière d’une maison sise (…) près de l’abreuvoir Popin.
Vue 230 : La défunte laisse par son testament une robe, un tablier et chaperon à Perette REGNARD, sa nièce.
Vue 231 : 25 août sont présent ledit Nicolas ALAIS, fils et héritier pour moitié de la défunte, se disant âgé de 24 ans et demi et jouissant de ses droits.

Tiens, des signatures. Ça faisait longtemps !

[224–233] Le samedi 21 novembre 1579 – Inventaire après le décès de Pierre LANGLOIS, marchand maître orfèvre à Paris. A la requête de honorable femme Marie JOLYVET (JOLLIVET), sa veuve, en son nom et aussi à la requête de honorables hommes Jacques LANGLOIS, Nicolas LANGLOIS en leurs noms et comme se faisant forts de Simon LANGLOIS, leur frère, tous marchands orfèvres bourgeois de Paris, et Pierre DOUDET, aussi marchand orfèvre, à cause de Marguerite LANGLOIS sa femme, et encore comme se faisant fort de Claude LANGLOIS, veuve de Bertrand COLLET, et de honorable homme Michel PIGEART, aussi marchand orfèvre, à cause de Jeanne LANGLOIS sa femme. Lesdits Simon, Jacques, Nicolas, Marguerite, Claude et Jeanne LANGLOIS, frères et sœurs, habiles à se dire et porter pour héritiers dudit défunt Pierre LANGLOIS leur frère. Les biens étant en une maison et échoppe, où le défunt est décédé, sis à Paris, près le Châtelet, vis-à-vis l’église Saint-Leufroy.
Vue 239 : 1577 – Contrat de mariage Pierre LANGLOIS x Marie JOLLIVET. Les mariés ont reçus de Pierre JOLLIVET et de Geneviève LAGONGNE sa veuve, la somme de 700 livres tournois.

Tu peux m'en remettre une paire STP. Merci.

A plus tard, Christophe.
Last edited by cdemaz on 11 June 2019, 19:21, edited 1 time in total.

dumultien
dumultien
Posts: 14287
Family Tree: Non-graphic
View their family tree
Bonjour à tous,

[224-233] Pierre DOUDET, aussi marchand orfèvre. – Michel PIGEART, aussi marchand orfèvre.

Bonne journée. ;)
Bien cordialement,

JF

jdp1
jdp1
Modérateur bénévole
Posts: 5742
Retour des signatures ! :D

[225 – 3] 9 janvier 1582 – Inventaire dressé après le décès de feu honorable homme Hilaire PASSART, marchand de laines bourgeois de Paris, à la requête de sa veuve honorable femme Philippe LE LORRIN, tant en son nom que comme exécutrice du testament et ordonnance de dernière volonté dudit défunt et aussi à la requête d’honorables hommes Jacques PASSART, Michel PASSART l’aîné, Guillaume PASSART le jeune, François DE VITRY, à cause de Cécile PASSART sa femme, Germain PASSART, Nicolas MUTEAU à cause d’Anne PASSART sa femme, lesdits PASSART frères et sœurs, tous marchands bourgeois de Paris, habiles à se dire, porter et nommer héritiers dudit défunt leur frère, et aussi à la requête de Claude DE VITRY, marchand bourgeois de Paris, au nom et comme tuteur et curateur des enfants mineurs de feu Pierre PASSART, bourgeois de Paris et de Charlotte CHALLOU sa femme, à présent femme dudit DE VITRY, et encore à la requête d’honorable femme Marie RIVYÈRE, veuve de feu Me Barthélémy PASSART, docteur régent en la faculté de médecine de Paris, au nom et subrogée tutrice de leurs enfants mineurs. Apposition de scellés
Les biens étant en une maison assise rue de la Mégisserie, où pend pour enseigne le Pied-de-Biche.
(vue 18) Pierre LE LORRIN frère de ladite veuve.
(vue 19) traité de mariage ; Pierre LE LORIN et Isabeau HOTMAN, père et mère de la future ; Philippe PASSART père du futur

[225 – 22] 17 mai 1580 – Inventaire dressé après le décès de Jeanne BERTHELIN / BARTHELIN, à la requête de son veuf Gabriel VASTRELOT, marchand mégissier bourgeois de Paris, au nom et comme exécuteur du testament et ordonnance de dernière volonté de la défunte, et encore en son nom et comme tuteur et curateur de leurs enfants mineurs Jeanne VASTRELOT, Pierre VASTRELOT, René VASTRELOT et Anne VASTRELOT, et encore comme héritier quant aux meubles de défunt Gabriel VASTRELOT son fils, décédé depuis le trépas de ladite défunte, et en la présence d’honorable homme Jean BERTHELIN, marchand bourgeois de Paris, grand oncle et subrogé tuteur desdits mineurs
Les biens étant en une maison assise rue de la Mégisserie, où pend pour enseigne l’Image-Notre-Dame.
(vue 28) inventaire après décès des biens de défunts Henry BARTHELIN et Jeanne GUYMIER sa femme ; Jacques GUYMIER tuteur des enfants
(vue 28) contrat de mariage
(vue 28) ledit défunt Henry BERTHELIN et Jean BERTHELIN frères
(vue 30) traité de mariage Henry BARTHELIN - Jeanne GUYMIER.

Bonne journée à tous
JD

Post Reply

Return to “Paléographie en français (lecture de textes anciens)”