Post Reply

Aide à l'indexation des inventaires de Me Nicolas I Le Boucher (1638-1647)

jeanpaumelinon
jeanpaumelinon
Posts: 5152
Family Tree: Non-graphic
View their family tree
DOUBLON AVEC LE SUIVANT - Mais comment ça marche en ce moment ???
Last edited by jeanpaumelinon on 02 November 2019, 09:02, edited 1 time in total.
Cordialement
Jean Paul

jeanpaumelinon
jeanpaumelinon
Posts: 5152
Family Tree: Non-graphic
View their family tree
jdp1 wrote:
30 October 2019, 11:27
Bonjour Jean Paul.

La date est le 13 septembre 1638 ; par contre, je ne vois pas mention du notaire.
En fait, il n'est pas noté "contrat de mariage", mais "les articles du mariage...".
Si tu veux, je peux essayer d'en transcrire d'avantage.

Bien à toi.
Merci JD, avec cela je vais m'en débrouiller. Il n'y a pas tant de notaires que ça en fait, juste une quarantaine !!!

Je ne réponds que tardivement, parce que je n'avais pas eu l'avis de réponse. Ce n'est que ce matin parce que j'ai une demande à faire que j'ai vu que le fil avait bougé...

Pour la liste, comme on dit en grec: Victoire ! :lol:

https://www.geneanet.org/archives/registres/view/?idcollection=43465
Inventaires de Nicolas I Le Boucher - AN ET-LXXVIII-278 (1642-1647)




Coulé
----
Last edited by jeanpaumelinon on 05 November 2019, 10:20, edited 4 times in total.
Cordialement
Jean Paul

jdp1
jdp1
Modérateur bénévole
Posts: 5786
jeanpaumelinon wrote:
02 November 2019, 09:00
DOUBLON AVEC LE SUIVANT
Les 45 messages de ce matin, c'est toi, Jean-Paul ?
Tu avais vraiment envie de réveiller le fil :D
JD

jeanpaumelinon
jeanpaumelinon
Posts: 5152
Family Tree: Non-graphic
View their family tree
jdp1 wrote:
02 November 2019, 09:46

Tu avais vraiment envie de réveiller le fil :D
Youpi! Ca a marché... :lol:


A part ça je n'ai pas compris ce qui se passait. Peut-être ai-je utilisé une combinaison de touches de raccourci avec mes gros doigts quand j'ai ajouté la liste !
Cordialement
Jean Paul

jdp1
jdp1
Modérateur bénévole
Posts: 5786
Ne laissons pas retomber l'élan :

[278 – 375] 23 novembre 1645 – Inventaire dressé après le décès de défunt Me Toussaint RUELLE, prêtre et greffier de la grande confrérie Notre-Dame aux bourgeois de Paris, à la requête de Me Gabriel RUELLE, procureur en parlement et de Me Arnoul Couve, procureur au Châtelet de Paris, au nom et comme exécuteur du testament et ordonnance de dernière volonté du défunt, et aussi en la présence de Me Guy MILLON, chanoine du Saint-Sépulcre à Paris, légataire particulier et universel dudit défunt, et pareillement en la présence de noble homme Me Georges Lefebvre, qui assiste au présent inventaire pour l’absence des présomptifs héritiers d’icelui défunt.
Les biens étant en la maison que le défunt possédait, sise dans le cloître dudit Saint-Sépulcre.
(vue 382) partage fait entre ledit défunt, Jaumes RUELLE, tant de son chef que pour Me Guy RUELLE et François RUELLE, ses enfants et de défunte Jeanne BLANCHARD sa femme, Pierre RUELLE, aussi de son chef et se faisant fort de Barbe GAULDERIE sa femme, Marie COULLEAU, veuve de Jean RUELLE, tant de son chef que pour leurs enfants, de la succession de défunt Élie RUELLE et Jeanne MILLON l’aînée leurs père et mère.

[278 – 385] 5 juin 1646 – Inventaire dressé après le décès, survenu le 7 janvier 1646, de défunte honorable femme Catherine VESTIER, à la requête de son veuf honorable homme Sébastien LOMBARD, marchand drapier bourgeois de Paris, y demeurant rue Saint-Honoré, paroisse Saint-Germain-l’Auxerrois, tant en son nom, à cause de leur communauté, que comme tuteur de leurs enfants mineures Barbe LOMBARD, âgée de 12 ans, et Simone LOMBARD, âgée de 10 ans, héritières chacune pour moitié de ladite défunte, et aussi en la présence d’honorable homme Claude VESTIER l’aîné, aussi marchand bourgeois de Paris, y demeurant rue Saint-Denis, paroisse Saint-Merry, au nom et comme subrogé tuteur desdites mineures.
(vue 394) contrat de mariage
(vue 413) dlle Catherine CORAT, veuve de feu le sieur Oudard VESTIER, beau-père dudit veuf ; Jean LOMBARD frère dudit veuf.

Bonne nuit et à bientôt ;)
JD

cdemaz
cdemaz
Posts: 2374
Family Tree: Non-graphic
View their family tree
Bonjour à tous, :)
jdp1 wrote:
02 November 2019, 22:54
Ne laissons pas retomber l'élan :
Elan.jpg
un petit passage pour ne pas vous abandonner :

[278–304] Le mardi 1er août 1645 – Inventaire après le décès de Isabelle CHEVAL, survenu le 14 juillet 1645. A la requête de son mari, honorable homme Pierre COURANT, bourgeois de Paris, y demeurant rue de la Pelleterie, paroisse Saint-Jacques-de-la-Boucherie, tant en son nom que comme exécuteur du testament de la défunte. Et en la présence de vénérable et discrète personne maître Pierre COURANT, prêtre et grand vicaire de Saint-Germain-l’Auxerrois en l’église de Paris, seul et présomptif héritier de la défunte sa mère.
Vue 308, cote 2 : 1605 – Contrat de mariage entre Pierre COURANT, père, et ladite défunte Elizabeth CHEVAL.
Vue 309 : deux partages.

[278–313] Le vendredi 22 septembre 1645 – Inventaire après le décès de Charles de MARTINOT, écuyer, sieur de la Foillyée au Frestoy (60420 Le Frestoy-Vaux), gentilhomme servant de la maison du Roi, ci-devant écuyer de feue madame la comtesse de Soissons, et au jour de son décès écuyer de mademoiselle de Longueville. A la requête de honorable homme Pierre CARDON, marchand miroitier ordinaire de la Reine, bourgeois de Paris, y demeurant rue Vieille Draperie, paroisse de la Madeleine, tant en son nom à cause de Barbe FLEURS, sa femme, que comme exécuteur du testament du défunt. Et aussi à la requête de Jean GRANDVARLET ( GRANDVALLET), laboureur demeurant au Frestoy, en son nom à cause de Hélène FLEURS sa femme, et Charles MORMONT, aussi laboureur demeurant audit Frestoy, aussi à cause de Charlotte FLEURS sa femme. Lesdites Barbe, Hélène et Charlotte FLEURS sœurs et nièces dudit feu sieur de la Foillyée, et habilles à hériter en partie dudit défunt leur oncle, et de maître Samson PASQUIER, conseiller du Roi, lieutenant en l’élection de [Beauvais] tant en son nom que comme procureur de damoiselle Anne PASQUIER, veuve de feu [Daniel, voir vue 319] MARTINOT, vivant écuyer sieur de la Follie, gentilhomme servant du Roi, créancier de la succession. Et en la présence du substitut du procureur du Roi pour l’absence des autres présomptifs héritiers. Les biens étant en l’hôtel de Soissons, où il était ordinairement demeurant.
Vue 336, cote 79 : 1626 – Florent FLEURS et Anne MARTINOT sa femme.
Vue 336, cote 82 : 1631 – Acquisition par ledit défunt de Marguerite ROUSSEL, veuve de François de MARTINOT, d’une pièce de terre sise au Clos Regnard.
Vue 340, cote 103 : 1618 – Donation à Montdidier entre ledit défunt Charles MARTINOT et damoiselle Marquise de FUST son épouse.

A plus tard
Christophe.
Last edited by cdemaz on 03 November 2019, 10:31, edited 2 times in total.

dumultien
dumultien
Posts: 14294
Family Tree: Non-graphic
View their family tree
Bonjour à tous,

[278-313] Charles de MARTINOT, écuyer sieur de la Foillyée au Frestoy (60420 Le Frestoy-Vaux). – Barbe, Hélène, Charlotte et Florent FLEURS. – Me Samson PASQUIER, conseiller du Roi, lieutenant en l’élection de [Noyon ?].

[278-375] Me Toussaint RUELLE, prêtre et greffier de la grande confrérie Notre-Dame aux bourgeois de Paris. – (vue 382, cote 1) Jaumes RUELLE.

Bon dimanche. ;)
Bien cordialement,

JF

pganier
pganier
Posts: 4766
Family Tree: Non-graphic
View their family tree
Bonjour,

Voilà les miens:

[278–441] 14 janvier 1647 - Inventaire après le décès d'honorable homme Paul CHEVALLIER, marchand maître apothicaire et épicier, bourgeois de Paris, à la raquête et présence d'honorable femme Nicolle GUILLET, demeurant rue de la Lanterne, paroisse de la Madeleine, en la Cité, en son nom et commune en bien avec ledit défunt, et aussi en la présence de messire Paul CHEVALLIER (qui signe CHEVALIER), prêtre chanoine de l'église de Paris, demeurant au cloître de ladite église, et de maître Dominique CHEVALLIER, avocat en parlement, demeurant avec ladite dame sa mère, lesdits Paul CHEVALLIER et Dominique CHEVALLIER frères, enfants dudit défunt et de ladite dame GUILLET et héritiers chacun pour moitié dudit défunt leur père.

[278–455] 1 avril 1647 - Inventaire après le décès d'honorable homme François COLLET, courtier, compteur et débardeur de foin sur les ports et quais de cette ville de Paris, à la requête d'honorable homme Adrian THOMASSIN, marchand bourgeois de Paris, demeurant rue de la Juiverie, proche et paroisse de la Madeleine, au nom et comme exécuteur du testament et ordonnance de dernières volontés dudit défunt, et en la présence d'honorable femme Anne COLLET, femme autorisée par justice au refus dudit THOMASSIN son mari, légataire universelle dudit défunt son père par son testament et ordonnance de dernières volontés, et aussi en la présence de maître Germain Soufflot, pour l'absence de Jean LAISNÉ, marchand, privilégié suivant la Cour, comme tuteur d’Étienne LAISNÉ, fils de lui et de feue Antoinette COLLET sa femme, ledit Étienne LAISNÉ habile à se dire et porter héritier dudit François COLLET son aïeul maternel.

Bon dimanche ;)

jdp1
jdp1
Modérateur bénévole
Posts: 5786
dumultien wrote:
03 November 2019, 08:13
Jaumes RUELLE.
Bonjour à tous.

Je pensais que Jaume était purement provençal :!:
JD

jeanpaumelinon
jeanpaumelinon
Posts: 5152
Family Tree: Non-graphic
View their family tree
jdp1 wrote:
03 November 2019, 09:36
Je pensais que Jaume était purement provençal :!:
Les provençaux ça peut émigrer !
Regarde, moi je suis bien provençal émigré en Touraine!
Cordialement
Jean Paul

jdp1
jdp1
Modérateur bénévole
Posts: 5786
Bonjour à tous,

[278 – 462] 1 février 1642 – Inventaire dressé après le décès de dame Anne DE BOSSU, à la requête de messire Paul DE TIRACHE / DE TIANGE / DE THIANGES chevalier, sieur des Barres, demeurant à présent audit château des Barres, pays de Berry, de présent à Paris, logé rue de l’Hirondelle au nom et comme tuteur honoraire de damoiselles Marie DE BOSSU et Gabrielle DE BOSSU, filles mineures de défunts Me Jacques DE BOSSU, chevalier, sieur de Longueval (02160 Les Septvallons), Vieil-Arcy (02160) et Vauxcéré (02160 Les Septvallons), et de dame Gasparde DE COURTENAY sa femme, sœurs consanguines de la défunte, elle-même fille dudit Me Jacques DE BOSSU et de défunte dame Apolline THIRET, première femme dudit Jacques DE BOSSU, et héritières quant aux meubles, acquêts et conquêts de ladite défunte dame Anne DE BOSSU, en la présence de Messire Nicolas DE THIRET, chevalier seigneur de Prin, demeurant audit lieu de Prin (51170 Serzy-et-Prin), diocèse de Reims, de présent à Paris, logé rue Saint-Jacques, chez le sieur Mangeart, avocat, créancier et habile à succéder de ladite défunte sa nièce, Me François Sassin, procureur en parlement, demeurant à Paris, rue des Noyers, au nom et comme procureur de Charles DE THIRET, sieur d’Assy, oncle et habile à succéder de ladite défunte Anne DE BOSSU.
Les biens étant en une chambre garnie dépendant de la maison où demeure Jean Dommage, maître cordonnier à Paris et cordonnier de Monsieur frère unique du Roi, assise rue Neuve et paroisse Saint-Merry.
(vue 469) Présence de dlle Claude DE THIRET, veuve de feu Nicolas DE NAMPS, seigneur de la Grange, habile à se dire héritière de ladite défunte.

[278 – 470] 9 avril 1647 – Inventaire dressé après le décès de défunt Me Martin MARTINEAU, baron de Thuré, à la requête de dame Angélique GILIER, veuve de défunt Me Martin MARTINEAU, conseiller du Roi en ses conseils d’état et privé, baron de Thuré, demeurant à Paris, au cloître Notre-Dame, tant au nom que comme tutrice de leurs enfants mineurs que comme procuratrice d’illustrissime et révérendissime père en dieu Messire Samuel MARTINEAU, évêque de Bazas (33430), conseiller du Roi en ses conseils d’état et privé, lesdits seigneur évêque et enfants dudit feu sieur baron de Thuré et de ladite dame sa veuve habiles à se dire, porter et nommer héritiers du défunt leur frère utérin (erreur : frère germain ou consanguin).
Les biens étant en une maison sise faubourg Saint-Germain, rue de la Corne.

Beaucoup de mal dans le 1er. Dans le 2nd, il faudrait vérifier mon affirmation sur l'erreur "utérin". Les arbres gnn ne mentionnent pas ce Martin MARTINEAU "jeune", et donnent 1646 pour le décès du père.

Bon dimanche
JD

jdp1
jdp1
Modérateur bénévole
Posts: 5786
Le fond du panier (c'est le cas de le dire pour le 523) :

[278 – 516] 27 septembre 1647 – Inventaire dressé après le décès de défunte honorable femme Marie GERVAISOT, à la requête et présence de son veuf honorable homme Jean FEUILLET, marchand de vins bourgeois de Paris, y demeurant rue de la Bûcherie, en la maison où pend pour enseigne le Loup, paroisse Saint-Séverin, tant en son nom que comme tuteur de leur fils mineur François FEUILLET, âgé de 2 ans ou environ, habile à se dire et porter héritier de ladite défunte, et en la présence d’honorable homme François GERVAISOT, aussi marchand de vins bourgeois de Paris, y demeurant faubourg Saint-Antoine, paroisse Saint-Paul, aïeul maternel et subrogé tuteur dudit mineur.
(vue 521) contrat de mariage ; Marie DAMERY mère de la défunte.

[278 – 523] octobre 1647 – Inventaire dressé après le décès de feu Nicolas PERRIER, commissaire examinateur au Châtelet de Paris (vue 536), à la requête de sa veuve Marie CLAVEAU. Mathurin PERRIER fils mineur du défunt ; dame Anne PERRIER femme séparée quant aux biens de Me Bon COTHEREAU, dame Françoise PERRIER, femme de Me Étienne CORROZET, notaire au Châtelet de Paris.
Les biens étant en une maison sise place de Grève.
(vue 533) contrat de mariage.

S'appelait comment déjà celui-là ? Nicolas 1er. À plus Nicolas, et bonjour... Nicolas (Lenoir)
JD

cdemaz
cdemaz
Posts: 2374
Family Tree: Non-graphic
View their family tree
Bonsoir à tous,

voici pour en finir avec Nicolas : :roll:

[278–477] Le jeudi 18 juillet 1647 – Inventaire après le décès de François BUNEL, jardinier de monsieur de Bretonvilliers, conseiller en sa cour de Parlement et commissaire aux requêtes du Palais. A la requête de Madeleine LEBAULT (signe LEBEAU), sa veuve, de présent demeurant avec Jacques LEBAULT, jardinier de monseigneur l’archevêque de Paris. Ladite veuve habile à prendre, accepter ou renoncer à la communauté des biens, assisté de Arnoul Couvé, procureur en la cour de Parlement son procureur, et en la présence de Nicolas BUNEL, vigneron demeurant au faubourg Saint-Honoré, paroisse Saint-Roch, habile à se dire et porter héritier mobilier dudit défunt François BUNEL son fils. Les biens étant en la chambre des appartenances dudit Jacques LEBAULT, où ledit défunt BUNEL serait décédé il y a 4 mois ou environ.
Vue 479, cote 1 : 1646 – Contrat de mariage entre François BUNEL et Madeleine LEBAULT. Jacques LEBAULT et Marie PINSON, père et mère de la future.

[278–481] Le mercredi 7 août 1647 – Inventaire après le décès de Isabelle MIGNOT, veuve de Jacques PALLEY, conseiller pour le Roi du huitième du vin au quartier du petit-pont, et auparavant veuve d’honorable homme Etienne MAILLET, maître chandelier, bourgeois de Paris. A la requête de honorables personnes Claude LEGONNARD, marchand maître chandelier, bourgeois de Paris, y demeurant rue Saint-Jacques, paroisse Saint-Benoît, au nom et comme tuteur des enfants mineurs de lui et de défunte Denise MAILLET sa femme, de Dominique CRESPIN, bourgeois de Paris et de Marguerite MAILLET sa femme, demeurant à Paris, rue des Marmouzets, paroisse Saint-Pierre-aux-Bœufs. Ladite Marguerite MAILLET et lesdits mineurs, héritiers chacun pour moitié de la défunte, mère de ladite Marguerite MAILLET et aïeule desdits mineurs. Les biens étant en la chambre et garde robe au premier étage de la maison où elle demeurait, dite rue des Marmousets.
Vue 484 : Adjudication de la maison où soulait pendre pour enseigne le Singe qui pêche, sise rue des Marmousets, au coin de ladite rue et de la rue Saint-Pierre-aux-Bœufs.
Vues 484-485 : 1639 – Vente par Jacques GOUSPIL, maître peintre à Paris à la défunte Elisabeth MIGNOT, de la sixième partie par indivis d’une maison sise rue de Béthizy, où est pour enseigne la Cage. Ledit Jacques GOUSPIL comme héritier pour un sixième de feue Marguerite MIGNOT sa mère, au jour de son décès femme de Nicolas GOUSPIL A laquelle défunte Marguerite MIGNOT la moitié de maison appartenant de son propre comme héritière de Denise CARRÉ, sa mère.
Vue 485 : 1640 – Vente par Pierre GOUPIL, maître vitrier à Paris, et Charlotte MORICE, sa femme, d’une pareille 6e partie de ladite maison.
Vue 486 : 1640 – Adjudication de deux 6e partie en la moitié de ladite maison sur Nicolas GOUSPIL le jeune et Claude JACQUET, au nom et comme tuteur des enfants mineurs de défunt Marcel JACQUET et Elisabeth GOUPIL sa femme, et retrait lignager.
Vue 487 : 1647 – Nicolas DUPUIS, maître vitrier à Paris, au nom et comme tuteur de Marie DUPUIS, fils de lui et de feue Marguerite GOUPIL sa femme. Et Etienne BESLLE, aussi vitrier à Paris, et de ladite Marie DUPUIS, sa fiancée en Sainte-église, pareille 6e partie de la moitié de ladite maison.
Vue 488 : 1640 – Lettre obligataire par Nicolas LEVASSEUR, maître vitrier à Paris et Marie GOUPIL sa femme des mêmes portions.

Indiquez moi le chemin de la suite.
Bonne fin de week end.

Christophe.
Last edited by cdemaz on 04 November 2019, 20:14, edited 2 times in total.

jdp1
jdp1
Modérateur bénévole
Posts: 5786
cdemaz wrote:
03 November 2019, 21:55
voici pour en finir avec Nicolas : :roll:
Eh non, Christophe, on n'en a pas fini avec "Nicolas". Tu es inscrit.
JD

pganier
pganier
Posts: 4766
Family Tree: Non-graphic
View their family tree
Bonjour,

Voilà celui-là (le 511 va me prendre un peu de temps...)

[278–489] 7 août 1647 - Inventaire après le décès d'honorable femme Marguerite DASNIERE, à la requête d'honorable homme Louis MILLOYS (ou MILLOIS) le jeune, marchand bourgeois de Paris, demeurant au bout du pont Saint-Michel, paroisse Saint-Barthélemy, tant en son nom à cause de la communauté qui a été entre lui et ladite défunte sa femme, que comme tuteur de Marie âgée de 10 ans ou environ, et de Charles MILLOYS âgé de 8 ans ou environ, enfants mineurs d'ans de lui et de ladite défunte, et aussi en la présence d'honorable homme Mathieu DASNIERE, marchand gantier, bourgeois de Paris, demeurant rue Saint-Denis, paroisse Saint-Jacques-de-la-Boucherie, au nom et comme subrogé tuteur desdits mineurs héritiers de ladite défunte leur mère.
Last edited by pganier on 04 November 2019, 17:56, edited 1 time in total.

Post Reply

Return to “Paléographie en français (lecture de textes anciens)”