Geneanet > Search > Collections

Le Stéphanois Back

Le Stéphanois est un journal de la 3e République. C'est le quotidien de l'ordre moral à ses débuts, à l'instar d'un gouvernement dirigé par le maréchal Mac Mahon, d'obédience légitimiste. Le baron Vital de Rochetaillée qui possède le quotidien (1872-1875) est de la même mouvance. Le journal semble connaître les mêmes difficultés que le gouvernement qu'il incarne. Il disparaît en 1875, revient en 1881, toujours avec la même ligne politique. Celle d'un passé déjà révolu ! Les Républicains entre février 1876 (large victoire aux élections législatives) et janvier 1879 (démission de Mac Mahon) ont renvoyé dans leurs pénates les tenants de l'Ordre Moral. Un vent nouveau souffle sur la France qui se traduit par la mise en oeuvre de grandes réformes sociales (lois sur l'instruction, la laïcité, les droits de grève, d'association et de réunion, etc) mais aussi sur le journal qui devient la propriété de Noël Bouchardy. Ce dernier rend au quotidien son titre originel en 1887. Couleur politique : Journal conservateur et catholique à l'origine, le slogan « Dieu - Patrie - Liberté » s'affiche même en première page. A sa résurrection en 1881 sous le titre du Petit Stéphanois, il reste d'obédience conservatrice et catholique, notamment inspiré par l'existence du Mémorial. Ensuite, la ligne éditoriale évolue sous la direction de ses différents propriétaires : journal « républicain », « radical », « socialiste » et « indépendant », traduisant la diversité du mouvement républicain.

Access is reserved for Premium members. ( Learn more )