Collaborative Indexes (31 491 Results)

Other Indexes in the Same Place

Fichier croisé 6C100. Ce relevé a été réalisé par l'association Eclat de Bois. Merci de soutenir son action. Fichier réalisé à partir d’informations diverses

Uploaded by : Eclat de Bois (eclatdebois)
Collaborate and Share! More


Search in this Index Putting a minus sign immediately before a term indicates that you do not want records that contain this term to appear in your results. For example, the query "maria baxter -london" will search for "maria" and "baxter" excluding "london".

Last Name Occupation Adresse domicile ou atelier Spouse Last Name Description de lacte et personnes citees Succession et patrimoine Autres personnes citees Note Number/Source Code fichier
ALLEN Jean Bernard dit Bernard Marchand fripier Demeurant rue Brisemiche, paroisse Saint Merry Veuf de GILLOT Geneviève Marguerite Cité le 05/01/1730, lors du contrat de mariage dudit. De cette union sont issus ALLEN Geneviève ; Geneviève Opportune ; Catherine. Autres : Geneviève et Philippe BERNARD ALLEN Robert, et BESARD Anne (ses père et mère) ; GILLOT Isaac, aubergiste, paroisse Saint Sulpice (le père de l'épouse) l'épouse est décédée en 1749 à Paris. Lui, baptisé le 24/05/1698 à Saint Julien du Sault (89) Yonne 6C100
CHEVAL Charles Augustin - Suite 1 Le crâne est solennellement rapporté à la Sorbonne et replacé dans le caveau au cours d'une discrète cérémonie. l'affaire aurait dû s'arrêter là, mais en 1895, Gabriel Hanotaux, ministre des Affaires étrangères et accessoirement biographe de Richelieu, est saisi d'une obsession : il veut voir le cardinal face à face, le toucher, le tenir entre ses mains... Que peut-on refuser à un ministre de la IIIe République ? Une nouvelle fois la tête est sortie de son caveau et présentée à une petite commission ad hoc formée par l'occasion : un ecclésiastique pour l'aspect religieux, un architecte pour le respect du monument, un directeur des Beaux-Arts pour le décorum, une princesse de Monaco pour le côté mondain... et un photographe pour immortaliser l'instant. La tête est posée sur une table, le ministre l'examine longuement et pérore en étalant sa science... -Si la moustache a été taillée maladroitement, c'est pendant l'agonie du malade, pour faciliter l'absorbtion d'un remède. Tout le monde loue la perspicacité de monsieur le Ministre. Quelques photos encore, et la tête retrouve sa place dans le caveau. L'illustration publie bientôt un cliché de Richelieu. Dernier tour de piste pour cette face émaciée aux yeux fermés, à la moustache tombante, à la bouche entr'ouverte 6C100
CHEVAL Charles Augustin - Suite 2 Une nouvelle fois la tête est sortie de son caveau et présentée à une petite commission ad hoc formée par l'occasion : un ecclésiastique pour l'aspect religieux, un architecte pour le respect du monument, un directeur des Beaux-Arts pour le décorum, une princesse de Monaco pour le côté mondain... et un photographe pour immortaliser l'instant. La tête est posée sur une table, le ministre l'examine longuement et pérore en étalant sa science... -Si la moustache a été taillée maladroitement, c'est pendant l'agonie du malade, pour faciliter l'absorbtion d'un remède. Tout le monde loue la perspicacité de monsieur le Ministre. Quelques photos encore, et la tête retrouve sa place dans le caveau. L'illustration publie bientôt un cliché de Richelieu. Dernier tour de piste pour cette face émaciée aux yeux fermés, à la moustache tombante, à la bouche entr'ouverte. 6C100
COUREUX Jean Emile Cloutier Se reporter à JACOB Auguste Antoine, tourneur sur bois (référencé) le 14/12/1835 6C100
DAGUER André (François) Marchand de meubles Demeurant rue du Val Sainte Catherine, n° 3 Cité en complément de notre fichier 6C46 (fichier socio-généalogique) par JUHEL et le 19/01/1860 comme témoin à une naissance à Paris 5e (acte n° ?) Il est âgé de 36 ans 6C100
DUBOIS Pierre Charles Serrurier Demeurant Grande rue du faubourg Saint Antoine Epoux de DUBUISSON Anne Louis Cité en complément de notre fichier 6B4 (les cartes de sûreté) ; 2B (les actes notariés). Cité à cette adresse (1772) cul de sac Basfroid. L'acte notarié est daté du 28/04/1765 et l'acte du Châtelet est du 22/01/1772 DUBOIS N, serrurier (son père) ; MORICHON Louise (la mère de l'épouse) et ladite mère, veuve de DUBUISSON Nicolas, ébéniste, rue Saint Bernard ; DUBUISSON Pierre, ébéniste, frère de l'épouse (tous référencés) 6C100
GANGLOFF Jean Ebéniste Se reporter à DIEBOLT Casimir, ébéniste (référencé) le 06/06/1874 et autres 6C100
GONET Célestin (dit Petit Jean) Menuisier Demeurant boulevard Voltaire, n° 132 (1883) ; rue de Charonne, n° 33 (1884) Compagnon de FLESCHEMAN Sophie, fleuriste Cité le 03/02/1883 à Paris 11e, lors de la naissance de GONET Eugène Célestin, son fils, qu'il reconnaît. Puis le 19/06/1884, lors de celle de Guillaume, qu'il reconnaît aussi En 1883 : GILLET François, 37 ans, serrurier (référencé), rue Amelot, n° 34, témoin. En 1884 : VION André, sculpteur, 23 ans, même adresse que les parents et HARLET Auguste, marbrier, même adresse aussi (tous deux référencés) et témoins Lesdits parents sont âgés de 19 et 17 ans en 1883 6C100
HELLER Joseph Ebéniste Se reporter à DIEBOLT Casimir, ébéniste (référencé) le 06/06/1874 et autres 6C100
MACHINE D'ANICITHERE Horlogerie Cité par le bibliothécaire de eclatdebois en complément de la présentation de notre fichier 3i10a (donation des pendules de Michel LECLERCQ au Musée des Arts Décoratifs). Le site eclatdebois étant un site participatif, nous avons jugé utile et constructif d'insérer ce texte en remarques du texte de présentation. A partir d'une phrase de ma part (Georges Claude LEBRUN) que je suggérais de méditer : le passé qu'on déterre, recèle autant d'incertitudes que l'avenir qu'on explore, m'est parvenu le même jour où j'ai lu un article sur cette extraordinaire trouvaille de la machine d'Anticythère. En 1900, des pêcheurs d'éponges trouvèrent, dans l'épave d'un bateau grec coulé au 1er siécle avant J.-C. par 60 m de fond près de l'île d'Anticythère (Ceri-gotto), de curieux fragments métalliques. En effet, l'archéologue Valério Stais a pu en tirer, en 1959, la reconstitution d'un mécanisme à engrenage différentiel très compliqué avec trois axes, quarante roues dentées dont une roue centrale de deux cent trente dents, et neuf échelles graduées. L'étude de celles-ci montra qu'il s'agissait d'une machine à calculer les phases et les positions de la lune et des constellations. Le tout de la dimention d'une machine à écrire portable. La Grèce du 1er siècle avant J.-C. ne possédait ni les outils ni les instrument nécessaires à la construction d'un mécanisme de cette précision. Aucun texte contmporain ne mentionne cette machine pourtant prodigieuse pour l'époque. Et pourquoi n'en trouve-t-on pas de prédécesseurs ni de successeurs ? La machine d'Anticythère est le plus vieux mécanisme à engrennages : https://fr.wikipedia.org/wiki/Engrennage connu. Ses fragments sont conservés au musée national archéologique d'Athènes. Henry PASSADE SAINT-AUNIS 6C100
PINCHON Jean Baptiste Négociant Demeurant rue Caumartin, n° 12 Epoux de VAZOU Joséphine Louise Octavie Cité lors du mariage dudit le 08/07/1858, paroisse Sainte Madeleine L'épouse demeure à la même adresse 6C100
CARPENTIER N Ebéniste Exerçant à (?) plusieurs ébénistes de ce nom à Paris Possède une estampille, six fauteuils exposés, réalisés par ledit 6e prestiges des antiquaires/Palais des Congrès/2007/LEBRUN Georges Claude 6C100
GUENDE N Ebéniste Exerçant à (?) non référencé à Paris Possède une estampille, commode Louis XVI de 1743, exposée 6e prestiges des antiquaires/Palais des Congrès/2007/LEBRUN Georges Claude 6C100
KRIEGER Antoine Ebéniste Exerçant à Paris (sans précision) Meuble exposé et rélisé par ledit, exerce de 1826 à 1846 6e prestiges des antiquaires/Palais des Congrès/2007/LEBRUN Georges Claude 6C100
MEWESEN P.H. Maître ébéniste Exerçant à Paris (sans précision) Possède une estampille, meuble esposé et réalisé par ledit, reçu maître, le 16/03/1766 6e prestiges des antiquaires/Palais des Congrès/2007/LEBRUN Georges Claude 6C100
POTARANGE N (Jean) (dit) Ebéniste Exerçant à (?) non référencé à Paris Possède une estampille, table à jeu en 1767, exposée Il s'agit en fait de HOFFENRICHLER Jean dit POTARANGE 6e prestiges des antiquaires/Palais des Congrès/2007/LEBRUN Georges Claude 6C100
CHEVREAU Louis Alexandre Menuisier (plus tard, ébéniste) Demeurant rue du Midi, n° 33 à Vincennes (près Paris, Seine) (94) Val de Marne Epoux de RENIER Pauline Cité le 14/07/1842 survenu hier, lors du décès de CHEVREAU Louise Henriette, sa fille, âgée de 1 an et 7 mois, en cette commune de Saint Mandé, mais à Vincennes, déclaration faite à la mairie de Saint Mandé, lui, déjà cité dans notre fichier 6C45 (les élécteurs) LEDUC Antoine Mathieu, serrurier (référencé), lui, déjà cité dans notre fichier 1U (les décès) demeurant à Vincennes, témoin Les parents sont âgés de 33 et 26 ans Achirves de Paris/Etat civil reconstitué/Recherches familiales/BOUCHON Paulette Juliette 6C100
COUCHIE Julie Geneviève Vernisseuse Se reporter à VEIS Eugène René, tourneur en chaises (référencé) le 28/02/1863 Achirves de Paris/Etat civil reconstitué/Recherches familiales/BOUCHON Paulette Juliette 6C100
MULLER Edmond Louis Ernest Ebéniste Demeurant rue de la Petite Pierre, n° 12 (Mineur) Cité le 20/07/1915, lors du décès dudit, âgé de 19 ans à Paris XIe MULLER Jean Pierre, ébéniste (référencé) et feue SAINTETRAIN Marie Antoinette (ses père et mère) le père, lui, demeurant avec son fils Il est né à Montébrain (Montévrain) (77) Seine et Marne le 22/06/1896 Achirves de Paris/Etat civil reconstitué/Recherches familiales/BOUCHON Paulette Juliette 6C100
MULLER Jean Pierre Ebéniste Se reporter à MULLER Edmond Louis Ernest, ébéniste (référencé) le 20/07/1915 Achirves de Paris/Etat civil reconstitué/Recherches familiales/BOUCHON Paulette Juliette 6C100