Geneanet > Resources > Unusual archives > Coup de coeur > Épidémies de peste

Épidémies de peste

Dans l’Histoire, on compte trois pandémies de peste :

  • la peste de Justinien, dont le premier foyer se situe en Egypte en 541. Durant deux siècles, jusqu’en 767, par poussées successives, elle se répand dans le Sud de l’Europe, réduisant la population des ports et villes du bassin méditerranéen comme Éphèse, Constantinople, Alexandrie, etc. Rome est touchée en 589, causant la mort du pape Pélage II en février 590.
  • la peste noire de 1347, dont le premier foyer est détecté en Chine, dans la province de Hopei, dès 1334. La peste y cause...

Dans l’Histoire, on compte trois pandémies de peste :

  • la peste de Justinien, dont le premier foyer se situe en Egypte en 541. Durant deux siècles, jusqu’en 767, par poussées successives, elle se répand dans le Sud de l’Europe, réduisant la population des ports et villes du bassin méditerranéen comme Éphèse, Constantinople, Alexandrie, etc. Rome est touchée en 589, causant la mort du pape Pélage II en février 590.
  • la peste noire de 1347, dont le premier foyer est détecté en Chine, dans la province de Hopei, dès 1334. La peste y cause la mort des deux tiers de la population, puis se propage par voie maritime vers l’Inde, l’Arabie, la Syrie et la Mésopotamie. En 1346, la peste atteint le comptoir génois de Caffa (aujourd’hui Théodosie), en Crimée, assiégée, puis la peste est disséminée par les génois dans les ports où ils font halte : d’abord Constantinople, puis Messine, Gênes et Marseille. Entre 1348 et 1350, l’ensemble de l’Europe est touchée, avec une mortalité terrible : on estime qu’entre un quart et la moitié de la population européenne succombe à la peste noire.
  • la 3e pandémie, ou peste de Chine, qui débute dans la deuxième moitié du XIXe siècle et arrive à Hong Kong en 1894, puis à Madagascar, au Japon, au Portugal en 1899, Sydney et San Francisco en 1900, Java en 1910, Ceylan en 1914 et la France en 1920.

C’est durant cette dernière épidémie qu’Alexandre Yersin, un médecin franco-suisse, fait la découverte du bacille de la peste, Yersinia pestis, une bactérie véhiculée par le rat, et transmise à l’homme par la puce.

Entre ces grandes pandémies, des épidémies se déclarent par résurgence, comme à Venise en 1630, Londres en 1665, Marseille en 1720 ou Moscou en 1771. Plus localement, les paroisses françaises sont fréquemment touchées par des épidémies de quelques mois, qui causent des ravages parmi la population. Ces événements entraînent des mouvements de population, entre habitants des villes qui fuient à la campagne, et malades mis en quarantaines, souvent à l’écart des villes, dans des maisons de malades ou lazarets.

Pour se préserver de la maladie, dès le XVIe siècle, des manuels d’hygiène circulent en France. C’est par exemple le cas du Sommaire de certains et vrays remèdes contre la peste du médecin lyonnais François Chappuys, publié en 1558 par l’éditeur toulousain Jacques Colomiès. Il y est ainsi recommandé d’éviter la sueur, le souffle ou le crachat des malades, et d’assurer la propreté des linges et draps de maison en les lavant, parfumant et aérant. Ce n’est pourtant qu’après la découverte du bacille Yersinia pestis, puis des antibiotiques comme la streptomycine dans les années 1940, que la peste pourra être soignée. Au cours des siècles, elle aura fait des dizaines de millions de victimes.

 

Pour en savoir plus

Nos ancêtres et la peste, « fuir vite, loin et s’en revenir tard »

Thierry Sabot, éditions Thisa

Que sait-on des grandes épidémies de peste qui frappèrent la France ?

Comment la maladie s’est propagée dans les villes et les campagnes ? Comment vivait-on quotidiennement au temps de la peste ? Comment s’organisa la lutte contre la maladie ? Quelles en furent les conséquences pour les familles de nos ancêtres ? Avec 5 cartes de France pour identifier les villes et les « pays » touchés par la peste de 1580 à 1688.

L’auteur : Thierry Sabot, licencié en histoire, fondateur du magazine-web www.histoire-genealogie.com et de sa Gazette du vendredi, auteur de Contexte, pratique depuis longtemps une généalogie pluridisciplinaire avec pour objectif de faire revivre nos ancêtres dans la trame de leur vie quotidienne.

Gabriel DE BAUGE est baptisée au Plessis Dorin en raison de la contagion de peste

2

Gabriel DE BAUGE est baptisée au Plessis Dorin en raison de la contagion de peste

28/08/1584 Montmirail, Sarthe, France

Marie est baptisée à Melleray en raison de la contagion de peste

Marie est baptisée à Melleray en raison de la contagion de peste

17/09/1584 Montmirail, Sarthe, France

Nicolas est baptisée à Lamenay en raison de la contagion de peste

Nicolas est baptisée à Lamenay en raison de la contagion de peste

07/12/1584 Montmirail, Sarthe, France

Peste et contagion en 1626

Peste et contagion en 1626

Année 1626 Trangé, Sarthe, France

Mémoire de la contagion 1626 + en marge d'un acte de sépulture : 2 jours après avoir enterré ? des/ses enfants sont aussi morts de la peste.

Mémoire contagion peste 1628

Mémoire contagion peste 1628

Année 1628 Trangé, Sarthe, France

Epidémie de peste : environ 200 personnes décédées entre 1628 et 1629

15

Epidémie de peste : environ 200 personnes décédées entre 1628 et 1629

10/04/1628 La Chapelle-d'Andaine, Orne, France

- Estienne BOULLYE reçut le droit de sépulture au cimetière de la paroisse par nous vicaire le dixième avril an que dessus (En marge : mort de la peste à teria(?) de ses enfants).
- Jacques MILLET et André THOROTTE furent inhumés dans un autel à la haute Boissière avec quatre enfants, deux de la Haute Boissière et deux d'Estienne LAMY et moururent tous de la Peste le jour et an que dessus (21 avril 1628).
- Marie HAUBIENNE reçu le droit de sépulture dans son jardin le vingt septième jour d'avril et mourut de la peste.
- Michelle APERT et une jeune...

- Estienne BOULLYE reçut le droit de sépulture au cimetière de la paroisse par nous vicaire le dixième avril an que dessus (En marge : mort de la peste à teria(?) de ses enfants).
- Jacques MILLET et André THOROTTE furent inhumés dans un autel à la haute Boissière avec quatre enfants, deux de la Haute Boissière et deux d'Estienne LAMY et moururent tous de la Peste le jour et an que dessus (21 avril 1628).
- Marie HAUBIENNE reçu le droit de sépulture dans son jardin le vingt septième jour d'avril et mourut de la peste.
- Michelle APERT et une jeune fille âgée de vingt et deux ans moururent de la Peste le huitième may et an que dessus et furent inhumés aux jardins de la Pommerait
- Jacques GUILLEMARD et un petit enfant mourut de la Peste le quatorzième may an que dessus et furent inhumés au ???? de la Pitonsière.
- Barbe THOMMERET et deux enfants et Guillaume LAMY DURANTION moururent de la Peste au village et fut le corps de ladite Barbe inhumé au cimetière de la dite paroisse.
- Le jour et an que dessus (14 mai 1628) Katherine BRANLARD, femme de Julien CHAUFART et une petite fille mourut de la Peste le treizième mai an que dessus et furent inhumé au cimetière de la paroisse.
- Le dix septième may an que dessus mourut de la peste chacun de Marie TITARD et Perinne TYROT et fut la dite TITARD inhumée au ??? de la Pitonsière et lad(ite) TIROT au cimetière de la dite paroisse.
- Le dix neuvième may an que dessus moururent de la Peste chacun de Jeanne LEMERCIER, Jeanne et Pierre PILLAYS et un enfant et Jacquinne THROTE et furent tous inhumés au cimetière de la dite paroisse.
- Le dix huitième jour de may an que dessus mourut Martinne ??? inhumée au environs de la Pitonsière outre mourut un enfant au ??? et un fils de Jean LAMY à la Vallette et trois fils à Jacques LE COMTE au village de la Pommerai et tous mort de la Peste.
- Julianne DAMPOU femme de Michel TORQUENNE ? (mourut de) la peste au mois de juin l'an 1628.
- Le troisième juillet an que dessus Martine et Martin COLOMBEL moururent de la peste, inhumés au cimetière de la Chapelle.
- Isabel APERT et Guillemine MARTIN moururent de la peste le neuvième juillet an que dessus et eurent sépulture au cimetière de la chapelle moche et deux enfants, l'un de ladite MARTIN et l'autre de Jullian MOLAN..
- Guillaume HUTEREAU mort de peste a esté inhumé dans le cimetière de la Chapelle moche le douzième juillet an que dessus.
- Le douzième jour de juillet l'an mil six cent (vingt huit) moururent de la peste deux enfants la mesme ???? Julian NOCHER et Catherine ROUX, fille de Jean ROUX et furent inhumés dans le cimetière de la Chapelle Moche.
- Nicole HAUDUC morte la peste a esté inhumée au cimetière de la Chapelle Moche le vingt deuxième juillet jour de la Magdalaine l'an 1628 par Michel COCQU (...) est morte de peste le jour précédent. Moururent deux petits enfants par peste appartenant à Julien MALET et à Jean ROUX.
- Julianne et Jeanne Patou femme de Julien Melin furent inhumé au cimetière de la Chapelle Moche l'un le vingt troisième l'autre le vingt quatrième juillet an que dessus
- Michelle HUTEREAU femme de Julien MELIN morte de peste le jour et an que dessus fut inhumé au cimetière de la Chapelle Moche par Michelle COCQU
- Jean HELIX et Jeanne HAUDUC sa servante et la fille de Guillaume APPERT moururent de la peste le vingt huitième juillet et furent inhumés au cimetière de la Chapelle Moche par Michel COCQU et Jeanna TOMMERET.
- Marin MELIN et Robert COLOMBEL moururent (de) la peste le dix neuvième juillet et furent inhumés au cimetière de la Chapelle Moche par Michel COCQU
, outre deux enfant, l'un fils RAUBERON et la fille de Michel TOUSTAIN.
- Benoist JACQUES mort de peste fut inhumé au cimetière de la Chapelle Moche par Michel COCQU.
- Le vingt septième juillet an que dessus Michel MARTIN mourut de peste le cinquième aoust an que dessus.
- Marie TOUSTAIN et sa sœur fille de Michel TOUSTAIN estant à la Nollandière moururent de peste l'une sur la fin de juillet et l'autre le huitième aoust an que dessus et furent inhumé au cimetière.
- Julienne JARY femme de Michel TOUSTAIN de Nolandière mourut de peste le douzième aoust mil six cent vingt et huit.
- Le huitième jour du mois mourut de (peste) deux enfants AUBERCIERE furent inhumé au (cimetière) de la Chapelle moche.
- Le quinzième d'aoust enfants Renault mort de peste le dix septième aoust l'an 1628.
- Huber MARTIN mort de peste le dix neuvième aoust 1628.
- la veuve de défunt ROUSSEAU demeurant au Clot et deux enfants morts de peste le dix huitiesme du mois et ans.
- Trois enfants de Charles CRUS mort de peste au mois et an que dessus.
- Mathurine ROUSSEAU femme du HERTAUX morte de peste le dixiesme aout an que dessus.
- Jeanne PILLAIS et son fils Simon LAUNAY mort de peste le vingt et unnième aout an que dessus.
- Martine DE LA NOE, fille de défunt Estienne morte de peste le vingt eu unième an que dessus.
- Guillemine TIROT mourut de peste le vingt troisième aout an que dessus.
- Catherine MARTIN et Julien LE ROYER et les enfants de Jean ROUSSEAU et les enfants de défunt François MARTIN morts de peste le vingt cinquième d'aout an que dessus.
- Gillette COLOMBEL, fille de Jacques morte de peste le mois et an que dessus.
- Guillaume GROSSE mourut de peste le douzième aout an que dessus.
- Guillemine COLOMBEL mourut de peste le vingt troisième Aout an que dessus.
- Jeanne LE ROYER mourut de Peste le vingt quatrième aout en que dessus.
- Jeanne HUTEREL morte de peste le vingt quatrième aout an que dessus.
- La fille de Robert HAUDUC mort de peste le vingt cinquième aout an que dessus.
- Julian TOUSTAIN mort de peste fut inhumé le vingt sixième aout an que dessus.
- Robert PRODHOMME et Jacques HEURTAUT sont morts de peste et en sépulture le 25 aout 1628.
- Jacques COLOMBEL mort de peste le vingt septième aout 1628.
- L'un des enfants à GUILLEMART mort de peste le 28esme aout an que dessus.
- Estienne TIROT et Marguerite LECLERC sa femme et le fils de Jean BALLAVOINE, la fille de Julian GUILLEMART mort de peste au mois et an que dessus.
- Perinne GALLIENNE veuve de défunt Julian TIROT mort de peste le vingt sept du mois et an que dessus.
- Marie COUPRIN et son enfant mort de peste le vingt huitième aout an que dessus.
- Julianne JANEAU de Trou et son enfant mort de peste le mois et an que dessus.
- François DE LA NOUE et Marie sa petite sœur morte de peste au mois d'aout l'an que dessus.
- deux filles de CHAUFFART morte de peste au mois et an que dessus.
- (…) et Jean LE ROYER morts de peste (…) le cinquième septembre l'an que dessus.
- Catherine (…) et Jeanne PRODHOMME morte de (peste) le même jour que dessus.
- (…) Tissier morte de peste le sixième septembre an que dessus.
- Jacques GROSSE mort de peste le cinquième septembre an que dessus.
- la femme de Jean PIEDNOIR morte de peste le septième septembre.
- (...) MOULIN fille de Trera morte de peste le jour que dessus.
- (...) MARTIN mort de peste le septième septembre an que dessus.
- La femme de COUPERI GROSSE et trois enfant mort de peste le neuvième septembre an que dessus.
- Robert ROUGERON mort de peste le dixième septembre an que dessus.
- Robert COUPERI mort de peste le même jour et an que dessus.
- Le fils de Michel LEMOINNE mort de peste le neuvième septembre an que dessus.
- Deux petits enfants de Jean LE ROYER mort de peste au loges de la Noe.
- Fleuri et Estiennette TIROTE sœurs morte de peste le treizième septembre an que dessus.
- Michel LE MOINNE mort de peste le jour et an que dessus.
- La fille de Louis BALLAVOINE morte de peste le jour et an que dessus.
- La fille de Denis PIEDNOIR morte de peste le quatorzième septembre 1628.
- Julianne COLOMBEL veuve de défunt Robert MUSTIERE morte de peste le 17 septembre 1628.
- L'une des filles de Julien LE ROYER morte de peste au mois de septembre an que dessus.
- Marie ROUSSEAU morte de peste le 19 septembre an que dessus.
- La fille de MAILLARD mort de peste le vingt troisième septembre.
- Sébastien TIROT mort de peste le 24° septembre 1628.
- Marie HELIE morte de peste et eu sépulture au cimetière de la chapelle moche le 24 septembre an que dessus.
- Philippe HEMAR mort de peste le vingt septième 7bre mil six cent vingt huit.
- Michel MALET mort de peste et eut sépulture au cimetière de la chapelle moche le 28° septembre an que dessus.
- Simon MAILLARD mort de peste et eut sépulture au cimetière de la chapelle moche le 28 septembre an que dessus.
- Mathurin LECOCQ mort de peste et eu sépulture le premier octobre an que dessus.
- Jean, Robert, Martin et Marie enfants de Julian LE ROYER mort de peste le troisième jour au mois et an que dessus.
- Mathurine DE LA NOUE morte de peste le quatrième octobre et inhumée au cimetière de la chapelle moche an que dessus.
- Françoise MUSTIERRE fille de défunt François MUSTIERE morte de peste le sixième octobre 1628.
- François PECCATE mort de peste le neuvième octobre an que dessus.
- Mathurine COLOMBEL veuve de défunt Philippe HAUDUC morte de peste et inhumée au cimetière de la chapelle moche le dixième octobre 1628.
- Robert MARTIN morte de peste et enterrée au cimetière de la chapelle moche le 12 octobre an que dessus.
- François LE VILLEUX mort de peste et enterré au cimetière de la chapelle moche le dixième octobre l'an que dessus.
- Guillemine NOIRE veuve de.. (morte de peste) et fut inhumé le vingtième (octobre an que dessus).
- Françoise BILLOT mourut de peste et fut inhumé (dans le cimetière) de la Chapelle le jour et an que dessus.
- Marin HAUDUC mort de peste le vingt huitième octobre an que dessus.
- Gilles TIROT mort de peste et enterré au cimetière de la chapelle moche le troisième novembre an que dessus.
- Julianne DAMPOU est morte de peste et enterrée au cimetière de la chapelle moche le jour et an que dessus.
l- e petit fils de Jacques ROUGERON mort de peste et inhumé au cimetière de la Chapelle Moche le sixième novembre que dessus.
- Guillaume PRODHOMME est mort de peste et eut sépulture au cimetière de la Chapelle Moche le huitième novembre l'an que dessus.
- Marie BALLAVOINE morte de peste et inhumée dans le cimetière de la chapelle moche le treizième novembre an que dessus.
- Julian TIROT mort de peste et eut sépulture au cimetière de la Chapelle Moche le quinzième novembre an que dessus.
- L'un des enfants LAVAL et un autre de Louis LUBIN morts de peste et enterrés au cimetière de la Chapelle le dix huitième novembre en que dessus.
- Jean LAVAL et sa femme moururent de peste le jour et an que dessus enterré au cimetière par Michel COCQU.
- Estienne ROUX mort de peste et eut sépulture dans le cimetière de la chapelle moche le dix neuvième novembre l'an 1628.
- Marie MARTIN morte de peste et inhumée au cimetière de la Chapelle Moche le vingtième novembre an que dessus.
- La femme de Jean TIROT morte de peste et eut sépulture au vallon de la Fiatte le 27 novembre 1628.
- Michel DE LA NOUE mort de peste et enterré au cimetière de Juvigni le mois et an que dessus. Trois de ses enfants enterrés au jardin dudit de la noue l'un le cinquième décembre , l'autre le septième dudit mois l'autre le 22esme an que dessus.
- Jeanne HAUDUC fille de Philippe morte de peste et enterrée au cimetière de la Chapelle moche le 14 décembre an que dessus.
- Le fils de Guillaume PRODHOMME mort de peste et enterré dans le cimetière de la Chapelle Moche le jour et an que dessus (24 décembre).
- La fille de Pierre BALLAVOINE morte de peste le jour et an que dessus (24 décembre) et enterré dans le cimetière.
- Jacquine DENIS, femme de François DAMPOU demeurant à la ??? Morte de peste et enterrée audit lieu le dix huitième janvier 1629.
- Guillaume PRODHOMME mort de peste le cinquième janvier mil six cent vingt et neuf et enterré dans son jardin.
- L'une des fille de Michel DE LA NOUE frère de Charles DE LA NOUE prêtre mort de peste le neuvième janvier 1629.
- Robert DAMPOU fils de défunt Estienne DAMPOU est mort de peste le jour et an que dessus.
- L'un des enfants de Jean CHAUVIN mourut de peste au mois de mars 1629.

Arrivée de la peste

Arrivée de la peste

06/1629 Roussas, Drôme, France

La peste fut descouverte au Bourg St Andéol le 26 du p(rése)nt moix laquelle en … a depeche beaucoup des honnestes personnes.

Découverte de la peste

Découverte de la peste

07/1629 Roussas, Drôme, France

La peste fut descouverte a Donsere le 12 du p(rése)nt moix laquelle nest pas tant enflamme n’y estant mort au 27 de 24 et le 6 aoust tant … 93 malades laissent le village.

Ce 27 a este baptise Monsieur Jehan Anthoyne Escalin Adeymard fils a feu Messire Louys Escalin Adeymard Baron de la Garde quand vivoit et Madame Jehanne Adeymard du Monteil de Grignan. Ces parrains Monsieur Anthoyne Bourbon Conte de Moret et Madame Jehanne de Te…gran (?) Contesse et douaire de Grignan toute a este solemnite et faict dans la chapelle du Ch(âte)au de Grignan Ce 28 la...

La peste fut descouverte a Donsere le 12 du p(rése)nt moix laquelle nest pas tant enflamme n’y estant mort au 27 de 24 et le 6 aoust tant … 93 malades laissent le village.

Ce 27 a este baptise Monsieur Jehan Anthoyne Escalin Adeymard fils a feu Messire Louys Escalin Adeymard Baron de la Garde quand vivoit et Madame Jehanne Adeymard du Monteil de Grignan. Ces parrains Monsieur Anthoyne Bourbon Conte de Moret et Madame Jehanne de Te…gran (?) Contesse et douaire de Grignan toute a este solemnite et faict dans la chapelle du Ch(âte)au de Grignan Ce 28 la peste ce descouvre a Réauville et si rude que dans quinze jours despecha les plus braves et plus robustes et honnestes en nombre de 163.

Le début de la peste en 1631 à Saint-Symphorien-sur-Coise

Le début de la peste en 1631 à Saint-Symphorien-sur-Coise

07/1629 Saint-Symphorien-sur-Coise, Rhône, France

[Bas de la page de droite]

Nota
Au commencement de cedit mois de juillet la maladie contagieuse a repris son cours et commencé sa reprise dans une maison...

Ravages de la peste

Ravages de la peste

27/07/1629 Roussas, Drôme, France

Mesme jour q(ue) dessus a St Paul bien qu’il fut dans le soubçon plus de huict jours aupar… pour … le mal n’attaq(ue) q(ue) vieulx pauvres et enfants le 25 Xbre ce trouve ny avoir (com)me rien laisse appres une sy rude persicution le … cessa en mars et les sains ce retirarent en leurs maysons le moix d’apvril et eurent … enterre par tout le 766 (?)
Arnaud p(re)bstre

Ravages de la peste - Août 1629

Ravages de la peste - Août 1629

08/1629 Roussas, Drôme, France

Le 19 aoust la (con)tagion descouverte en la maison de Monsieur de la Croix gouverneur pour le Roy de sa ville et ch(âte)au de Pierrelatte. Il tue tous ces domestiques.
Ce mal resfua (?) a ce lieu jusques au onse apvril quils eurent leur … par tout ny estant mort 110
Mesme temps que dessus le mal se descouvre au Montellimard y faysant des grands ravages jusques au 21 7bre et … entre le 16 may 1630 y en estant mort 5500
De mesme au St Esprit il y va tres mal jusques au 21 7bre et y …

Ravages de la peste - septembre 1629

Ravages de la peste - septembre 1629

09/1629 Roussas, Drôme, France

Ce 29 7bre le mal ce descouvre aux granges Gontardes et dans les maisons de Pierre Derdol (?) et bon amy ils sont au cartier Derdol (?) meurt le 14 8bre 3 jours appres le mal cy enflamme en façon qu’il ny laissa environ octobre y en estant mort 92 Octobre.

Le mal ce descouvre le 14 8bre a la grange de Baptiste Derdol (?) au mandement de Valaurie le granger meurt le 15 les habitants du lieu sont pour encores en parfaicte sante soubs la (con)duitte de Mr Jardin recteur et no(tai)re de la police audict lieu et...

Ce 29 7bre le mal ce descouvre aux granges Gontardes et dans les maisons de Pierre Derdol (?) et bon amy ils sont au cartier Derdol (?) meurt le 14 8bre 3 jours appres le mal cy enflamme en façon qu’il ny laissa environ octobre y en estant mort 92 Octobre.

Le mal ce descouvre le 14 8bre a la grange de Baptiste Derdol (?) au mandement de Valaurie le granger meurt le 15 les habitants du lieu sont pour encores en parfaicte sante soubs la (con)duitte de Mr Jardin recteur et no(tai)re de la police audict lieu et du 18 au soir Andre Pellegrin sans descouvrint mal demande a faire son testement Mr Jardin … prevoyant luy demande son mal et a l’i(n)stant l’oblige a sortir, lequel n’eut moyen ce rendre au ca… et morut au milieu du plan du frayce ledict Jardin faict sortir tous ceux quy l’avoint frequente et du … fit sortir tous ceux du vilage ne ce reservant que (?) hommes et 13 femmes enfin ces precautions a la … de ces bonnes gens ont este tres bien ordonnees et … observees et en façon quil n’en y est mort q(ue) trente et six ont en leur entree partout le 15 de mars 1630 et de … sy Mr Jardin en vouleu le bon dieu luy rende tant de charitables soings quil a …

Passage de la troupe & épidémie de peste

Passage de la troupe & épidémie de peste

04/10/1629 Roussas, Drôme, France

Ce 4 Xbre, 3 (com)pagnies du regiment de Mr de Gondin du languedoc vindrent loger a Roussas, sçavoir les nœuf principaux chefs en nœuf diverses maysons a la Bourgade prenant chascun partie de leurs soldats a leur corps mis pour empecher le desordres, et les sergents et capouraux aux granges lesquels firent quelques desordres les capp(itai)nes s’appelaient Messieurs de Gondin frere puisne du mestre de camp Premier Capp(itai)ne, La Peyrill… et Carlincas, ils partirent du 5 sans qu’ils ayent extortionne d’un liard ny mesmes demande une … pour leurs ardes a nos (con)suls ceste grande modestie fut accordee...

Ce 4 Xbre, 3 (com)pagnies du regiment de Mr de Gondin du languedoc vindrent loger a Roussas, sçavoir les nœuf principaux chefs en nœuf diverses maysons a la Bourgade prenant chascun partie de leurs soldats a leur corps mis pour empecher le desordres, et les sergents et capouraux aux granges lesquels firent quelques desordres les capp(itai)nes s’appelaient Messieurs de Gondin frere puisne du mestre de camp Premier Capp(itai)ne, La Peyrill… et Carlincas, ils partirent du 5 sans qu’ils ayent extortionne d’un liard ny mesmes demande une … pour leurs ardes a nos (con)suls ceste grande modestie fut accordee a la (con)sidera(ti)on de Madamoyselle Anthoynette de Chappuis dame de Roussas habitante a Roussas du 17 juilhet pour cause du mal (con)tagieux quy est a p(rese)nt a St Paul troix ch(ate)aux lieu de sa demeurance, ce pe… mal … ny rien laisse et ne cesse … bon dieu par sa grace les (con)sole, sur la fin de febvrier 1630 le mal cessa et en façon q(ue) beaucoup d’honnestes personnes sy … erent en mars en apvril le tout sy retire et … … y en est mort 766

Il a plu a Dieu affliger cette ville du mal de la peste...

3

Il a plu a Dieu affliger cette ville du mal de la peste...

18/05/1630 - 10/1630 Mèze, Hérault, France

Le 18 May 1630 veille de la Pentecoste Il a plu a Dieu affliger cette ville du mal de la peste dont sont morts ceux qui sensuives (...)
Le registre est déchiré fin octobre, tous les morts déclarés précédemment semblent liés à l'épidémie de peste.

Peste

2

Annotation de 1632, entouré par des actes respectivement du 27/10/1632 et 22/11/1632.

"L'an six cent trente et deux jour le jour du corps de dieu la peste a commencé au village du Plaix, a durée jusqu'à la fin de septembre et fait morts (...) au nombre de cinquante et quatre."


Le "jour du corps de Dieu" est le jour de "Corpus Domini", appelée aujourd'hui "Fête-Dieu" ou "Fête du Saint-Sacrement du corps et du sang du Christ".
Cette fête a lieu un jeudi, soixante jours après Pâques. En 1632 (dans le calendrier grégorien appliqué en France depuis décembre 1582), Pâques était le...

Annotation de 1632, entouré par des actes respectivement du 27/10/1632 et 22/11/1632.

"L'an six cent trente et deux jour le jour du corps de dieu la peste a commencé au village du Plaix, a durée jusqu'à la fin de septembre et fait morts (...) au nombre de cinquante et quatre."


Le "jour du corps de Dieu" est le jour de "Corpus Domini", appelée aujourd'hui "Fête-Dieu" ou "Fête du Saint-Sacrement du corps et du sang du Christ".
Cette fête a lieu un jeudi, soixante jours après Pâques. En 1632 (dans le calendrier grégorien appliqué en France depuis décembre 1582), Pâques était le dimanche 11 avril et la Fête-Dieu le jeudi 10 juin.

La peste est donc apparue au village du Plaix le 10 juin 1632, a frappé Sacierges-Saint-Martin jusqu'à fin septembre, et fait cinquante quatre morts.

Contagion à Somloire

2

Contagion à Somloire

Année 1633 Somloire, Maine-et-Loire, France

Icy est à notre p[aroisse ?] le plus grand nombre des deffuncts susdits est mort de la contagion, sans y comprendre les enfants, jusqu'à l'age de quinze ans, qu'on n'a point mis en escrit, dont il est mort aussy grand nombre.
Contagion qui a esté si grande dans la paroisse l'espace au moins de trois mois, que le fils de Pierre HAMELIN agé de 18 ans, faute d'avoir trouvé personne pour le tirer de la maison, ses parents estant frappez du mesme mal et ne pouvant l'apporter à l'église, a esté enterré au jardin de Thomas Andrault près la ? de...

Icy est à notre p[aroisse ?] le plus grand nombre des deffuncts susdits est mort de la contagion, sans y comprendre les enfants, jusqu'à l'age de quinze ans, qu'on n'a point mis en escrit, dont il est mort aussy grand nombre.
Contagion qui a esté si grande dans la paroisse l'espace au moins de trois mois, que le fils de Pierre HAMELIN agé de 18 ans, faute d'avoir trouvé personne pour le tirer de la maison, ses parents estant frappez du mesme mal et ne pouvant l'apporter à l'église, a esté enterré au jardin de Thomas Andrault près la ? de ce bourg, où il est décédé. Et Lauran Clochard agé de 65 ans, au jardin de Chantegrolle sa demeure, quoy que j'aye faict (mon effort) avecque les habitants , et promis avecque eux une bonne somme d'argent pour les apporter au cimetière à la sépulture.
Dans cette affliction, on a faict des prières générales, lesquelles faictes, par la grâce de Dieu, nous avons esté cinq mois entiers sans enterrer personne & tous ceux qui estoient frappez du mal ont recouvrer leur santé.

Épidémies de pestes en 1635 & 1677

2

Épidémies de pestes en 1635 & 1677

Année 1635 - Année 1677 Saint-Quentin, Aisne, France

2 mentions :
- Mémoire des maisons et personnes infectées ou mortes, l'année de la contagion, peste de 1635
- La moitié des paroissiens de Sainte Pécine, à Saint Quentin sont morts de la Peste, peste de 1677

Cause des manques dans le registre paroissial

Cause des manques dans le registre paroissial

10/1652 Pierrelatte, Drôme, France

"Octobre, novembre et décembre (1652) vacquent à cause de la peste qui feust très grande jusques à janvier 1653" (Le dernier acte précédent cette mention est du 9 septembre 1652 et le premier après du 12 janvier 1653

Remède contre la peste

Remède contre la peste

Année 1653 La Chapelle-Gaugain, Sarthe, France

" Il fault prendre de l'eau cy-dessouls mentionnée, en prendre un doigt de deux jours l'un, et principalement quand on sort en public, ou bien si c'étoit quelqu'un frappé dans douze heures, il luy en fault faire prendre six onces, s'il est robuste et puissant , huict, et qu'il se promene un peu, ce qu'il faict facilement à cause de la dicte eau luy fera bon coeur, puis se fera coucher, et il suera dehors toute la peste ; celui qui l'essuiera fault qu'il en prenne un peu et qu'il rafraichisse
ses mains de vinaigre, apres en avoir frote ses temples...

" Il fault prendre de l'eau cy-dessouls mentionnée, en prendre un doigt de deux jours l'un, et principalement quand on sort en public, ou bien si c'étoit quelqu'un frappé dans douze heures, il luy en fault faire prendre six onces, s'il est robuste et puissant , huict, et qu'il se promene un peu, ce qu'il faict facilement à cause de la dicte eau luy fera bon coeur, puis se fera coucher, et il suera dehors toute la peste ; celui qui l'essuiera fault qu'il en prenne un peu et qu'il rafraichisse
ses mains de vinaigre, apres en avoir frote ses temples et derriere de ses aureilles. vous direz apres l'avoir esprouvé que c'est un excellent remède, après dieu.
pour cognoistre l'herbe de quoy il fault faire le dict remede, prendrez une branche d'orme, la plus verte, je dis une branche et vous vous en irez en un pré , le long de quelque ruisseau ou petit fossé, et regarderez l'herbe qui semblera le mieux à la dicte branche que j'ai dict la premiere, car elle est toute semblable, elle se nomme vulgaris reginaprati, il ny a nul herbe lisse qui (...) et en la cueillant, vous sentirez qu'elle sent
comme la pimpenelle et reseuille. , voila seroit certain d'icelle. Vous en cueillerez tant que vous en pourrez mettre en une chapelle ou alambic, et auparant que la mettre en alambic, il faut qu'elle aye trempé dans un pot net plain du plus excellent vin blanc que l'on poura trouver vingt et quatre heures, puis tirer la dicte
herbe sans y laisser le dict vin blanc, et la mettre dans l'alambic et la faire distiller lentement sans qu'elle soit bruslée, puis la laisser jeter son feu dedans
une fiole deux ou trois jours, puis la servir; tant plus elle sera vieille et meilleure elle sera. "

Cette année là fut une année de peste

Cette année là fut une année de peste

05/1686 Pissotte, Vendée, France

Cette année là fut une année de peste qui commença au moys de may, les malades étoient attaqués en la teste d'abord, et en trois jours ils tomboient dans le délire; le sang sortoient des coffres com'on portoit les coprs en terre et rendoient une odeur très mauvaise.
Journolleau Curé