Geneanet > Resources > Unusual archives

Archives insolites

Voir les résultats

Affiner la recherche

Thématiques

Période

Localisation des documents

Filtrer les documents

Cette rubrique regroupe les récits réalisés par les curés dans leurs archives paroissiales à propos de la construction de l'église, le baptême d'une nouvelle cloche, l'aménagement du cimetière...

Nomination de marguillier

Nomination de marguillier

17/06/1607 Bouglon, Lot-et-Garonne, France

Le dix septieme jour du moys de juin mil six cens
sept Pierre Fauconneau habitant de la p(résent)e p(aroiss)e
du Samadet, cest sorty de la charge de marguillier, et
il s'est trouvé que le calcul fait tant de la ? que
la mise des deniers, quy se sont ramassés dans le plat
qu'il a fait ?, et quil a employés tant pour l'ach(at)
des cierges, que le payement d'autres choses necessaires
a l'Eglise, qu'il luy a resté entr les mains vingt hu(uit)
sols, quil a remy a guillem mauget habitant de la (ditte)
parroisse de Samadet, quy a prixla charge apres a(voir)
esté nommé et approuve tant par moy...

Le dix septieme jour du moys de juin mil six cens
sept Pierre Fauconneau habitant de la p(résent)e p(aroiss)e
du Samadet, cest sorty de la charge de marguillier, et
il s'est trouvé que le calcul fait tant de la ? que
la mise des deniers, quy se sont ramassés dans le plat
qu'il a fait ?, et quil a employés tant pour l'ach(at)
des cierges, que le payement d'autres choses necessaires
a l'Eglise, qu'il luy a resté entr les mains vingt hu(uit)
sols, quil a remy a guillem mauget habitant de la (ditte)
parroisse de Samadet, quy a prixla charge apres a(voir)
esté nommé et approuve tant par moy soubsiné que
par le sieur George Serny et tous les autres parroissiens
de laquelle somme de vingt huit sols led mauget
s'est chargé et a promis faire la fonction avec tout le
zele et sincerite requise. En foy de quoy ay signe le
p(résen)t a ? led Sr de ferny. non les autres parroissiens
p(résent)s pour ne scavoir de ce par moy interpellés
J Labat Curé de Samadet

Dixme et revenus de l'église

3

Dixme et revenus de l'église

Année 1751 Bouglon, Lot-et-Garonne, France

Dans la parroisse de Bouglon vieux la dixme du bled
froment, meture, seigle, avoine se prend a la gerbe sur le
champs, elle est de treize :
la dixme du chanvre est aussi de 13 au poing.
la dixme de la feve, pois, jarrousse et bled des paigne est
de seize au sillon.
la dixme du vin se prend sur la vigne a la comporte
elle est de treize comme le bled.

Metiviers
pour exploiter la dixme du grain on donne aux metiviers
le huitieme du bled froment, meture, seigle et avoine.
le septième de la feve, pois, jarrousse, les deux cinquièmes
de la filasse et on leur fournit la pügnette...

Dans la parroisse de Bouglon vieux la dixme du bled
froment, meture, seigle, avoine se prend a la gerbe sur le
champs, elle est de treize :
la dixme du chanvre est aussi de 13 au poing.
la dixme de la feve, pois, jarrousse et bled des paigne est
de seize au sillon.
la dixme du vin se prend sur la vigne a la comporte
elle est de treize comme le bled.

Metiviers
pour exploiter la dixme du grain on donne aux metiviers
le huitieme du bled froment, meture, seigle et avoine.
le septième de la feve, pois, jarrousse, les deux cinquièmes
de la filasse et on leur fournit la pügnette les jours qu'ils
depiquent ou vanent les grains.
pour le bled des paigne, il n'y a rien de fixé. M. le curé le fait
ordinairement ramasser a la main.

eglise de Bouglon vieux.
Les revenus de l'eglise de Bouglon vieux consistent 1°. en une
rente de 30 # düe par les heritiers de feu Sr. jean gergery du
Bouscat par contrat du 24 7bre.1749 retenu par luchert, et
renouvellé le 16 7bre.1779 par Sr. jean laujacq Beroy, moret
et du vigneau qui s'engagent solidairement au payement de la ditte
rente en faveur de l'eglise. le contrat retenu par leclerq notaire
royal de cocumon. 2°. un demi journal de vigne située
dans laparroise de Bouglon vieux lieu appellé a la frayrü.

pauvres.
M. Briffaut curé de Bouglon vieux a legué aux pauvres de
la parroisse .°. un contrat de rente de mille livres de capital
a lui dû par le sieur merac, celui ci chargea le sieur labardin
du payement de cette rente aux dits pauvres par contrat du
28 mars 1753, le sieur labardin s'en dechargea quelques
années aprés sur le sieur pardiac de Cantet par contrat
retenu par ferron. Enfin en 1781 M. Cantet s en est
dechargé sur le sieur Lacrosse melet par contrat retenu
par filhestre. le payement de cette rente est fixé au
3 du mois d'aouts.
2°. le Sr. Briffaut legua aux pauvres une vigne qui
borde la maison et jardin du presbitere par accord
du 4 juillet 1776 M. le cure jouit de la ditte vigne moyenant
.../...
quatre vingts livres quitte de charges et sans cas fortuit quil
doit payer annuellem(en)t au sindic des pauvres.
Conformement a la volonté du Sr. Briffaut et aux dispositions
de Sr. julien curé d'argenton et Bouglon heritiers fidel commissai(res)
du feu Sr. Briffaut, le curé de Bouglon vieux et un sindic
nommé par les parroissiens ont l'administration des effets ci
dessus mentionnés. En sorte que le sindic reçoit l'argent
et il le distribüe sur les mandemens du Sr. curé
on obtenu aussi cet usage pour r'employ des revenus de
l'eglise. Vegaut curé

Prise de possession de la cure

Prise de possession de la cure

16/08/1751 Bouglon, Lot-et-Garonne, France

J'ay pris possession de la cure de Bouglon vieux le 16 aoust 1751, M. joret notaire royal en a retenu l'acte. ont eté temoins M. guignet curé de guerin et vicaire forain. M. d'audiran curé de Samadet M. Saingessin curé du greset. M. Loujacq curé de Samaran. M. durit curé d'argenton. M. Ferran curé de St. raphaël, et M. castelgaillard curé de causignan.
J'ay commencé a faire le service de la parroisse le 13 juillet 1751 en qualité de vicaire, M(onseigneu)r l'eveque m'ayant donné des lettres de regendo.
Orgam Curé

Dixme de Bouglon vieux

Dixme de Bouglon vieux

Année 1765 Bouglon, Lot-et-Garonne, France

L'usage observé dans tous les tems dans cette parroisse pour la perception de la dixme est que le bled froment meture et seigle se dime a la 13me. berbe, le chanvre et le lin se dime au poing egalement de treize. Le vin aussi de treize a la compte prix sur la vigne. La feve, bled et paigne, pois et jarousse de seize au sillon.