L'actualité au jour le jour

Nous sommes le 17 août 1918

17 août 1918 : nous aurons du vin : en pourrons-nous boire ?
Ce jour-là, le Petit Journal se fait l'écho des préoccupations liées à l'approvisionnement en vin via les wagons-réservoirs. Et aussi : l'hypothèse d'un repli allemand ; l'ennemi refoulé à l'Ouest de Roye, la ligne britannique reportée plus en avant entre la Somme et l'Ancre ; un chef de Tchéco-Slovaques ; l'entrevue des Kaisers consacre la vassalité de l'Autriche ; une confédération des Etats autrichiens serait à l'étude ; nos expéditions de bombardements s'étendent jusqu'à Mézières-Charleville ; Thionville et Offenburg bombardés par les avions anglais ; Ferdinand le félon à Francfort ; M. Albert Métin meurt aux Etats-Unis ; l'effort américain ? il est formidable, rapide et instructif pour nous ; caricature de Kern : le meilleur moyen est encore d'opérer un recul stratégique jusqu'à Berlin"...

Source gallica.bnf.fr / Bibliothèque nationale de France