L'actualité au jour le jour

Nous sommes le 04 mars 1916

4 mars 1916 : “les cadavres des Boches nous gênaient pour tirer”
Ce jour-là, le Petit Journal publie le témoignage d'un soldat qui a participé à la bataille de Verdun, et qui écrit que "les cadavres des Boches nous gênaient pour tirer". Et aussi : bataille furieuse de Douaumont : nous avons regagné du terrain par une vive contre-attaque ; le cardinal Mercier de retour en Belgique ; communiqués officiels : une patrouille repoussée au nord de l'Aisne, lignes ennemies bombardées en Argonne, lutte très chaude au nord de Verdun, nous tenons la partie haute du mamelon sur la pente nord duquel il se trouve, bombardement maintenu très violent à l'ouest et à l'est de la Meuse, une colonne en marche a été dispersée, attaque à l'est de Seppois en Haute-Alsace ; l'adjudant Navarre abat son sixième avion ; pour terroriser l'Italie ; quel parti prendront-ils à Salonique ? le combat dans la carrière, épisode de la bataille de Verdun ; le secrétaire de la CGT déjeune chez les patrons...

4 mars 1916

Source gallica.bnf.fr / Bibliothèque nationale de France