L'actualité au jour le jour

Nous sommes le 22 juillet 1915

22 juillet 1915 : la médaille des blessés
Ce jour-là, le Petit Journal explique que bien que le ministre de la Guerre ait décidé de ne pas donner de médailles aux blessés, la Croix-Rouge en a créé une à cet effet qui peut être utilisée. Et aussi : la paix allemande, une illusion ? le Président a salué 60 blessés revenus d'Allemagne ; photos d'un "village de l'Est qui renaît après le départ de l'envahisseur" ; photo d'un lance-bombes pris aux Allemands ;  situation militaire : canonnade continuer en Artois, en Argonne l'ennemi a pris pied dans une de nos tranchées ; violent bombardement à la Tête à Vache, en forêt d'Apremont et au bois Le Prêtre, 20 obus lancés sur Saint-Dié, 31 avions ont bombardé la gare de Conflans-en-Jarnisy, trois aviatiks ont été mis en fuite, nouveau bombardement de la gare de Colmar ; Un Spectateur explique la grève des mineurs du Pays de Galles était scandaleuse ; une ambulance et 80 Allemands armés capturés par un commissaire de Police ; le travail reprend dans les houillères du Pays de Galles ; la bataille en Pologne : Varsovie ; quatre généraux cités à l'ordre de l'armée...

 

22 juillet 1915

 

Source gallica.bnf.fr / Bibliothèque nationale de France