L'actualité au jour le jour

Nous sommes le 18 juin 1915

18 juin 1915 : nouveau moratoire sur les loyers
Ce jour-là, le Petit Journal annonce qu'un nouveau "moratorium" sur les loyers vient d'être publié au journal officiel, offrant aux locataires trois mois de délais supplémentaires pour payer leur loyer. Et aussi : Raphaël-Georges Lévy, de l'Institut, explique que "notre or serait mieux à la Banque de France" ; situation militaire : extrême intensité des combats au nord d'Arras, actions d'infanterie nombreuses et acharnées, sérieux progrès, les Allemands presque entourés dans le fond de Buval, prise du château de Carleul et du cimetière de Souchez, assaut au nord, à l'est et au sud de Neuville, prise de la première ligne, bombardement de Givenchy et du Bois d ela Folie, plus de 80 obus sont tombés sur Reims, succès continus en Alsace et prise de' l'Altenhof et de Steinabruck ; photo d'un tir de "marmite" ; une fmeme retrouve son mari blessé grâce au Roi de d'Espagne ; Un Spectateur informe des négociations qui ont lieu entre la Turquie et la Bulgarie ; Charles Richet est non seulement physiologiste et philosophe, mais il a aussi gagné le premier prix de poésie de l'Académie française ; l'optimisme des Viennois...

 

18 juin 1915

 

Source gallica.bnf.fr / Bibliothèque nationale de France