L'actualité au jour le jour

Nous sommes le 07 mars 1915

7 mars 1915 : l’industrie des fleurs souffre elle aussi de la guerre

Le_Petit_Journal_14-18.jpgCe jour-là, Hippolyte Gomot pour le Petit Journal évoque les fleurs et l’absence de leur récolte. Et aussi : situation militaire, photo d’un convoi de ravitaillement, actions d’artillerie en Belgique, canonnade intermittente de la Lys à l’Aisne, tous nos progrès en Champagne ont été maintenus malgré une contre-attaque allemande, panique des soldats allemands près de Viéville-en-Haye, insuccès de fractions allemandes près de la forêt de Parroy ; Stéphen Pichon invite à ne pas tomber dans un excès d’optimisme pour les opérations dans les Dardanelles, même s’il est certain de la victoire ; un témoin oculaire constate la démoralisation des Allemands, avec la même photo que la veille ; la Morgen Post ment en affirmant nos continuels revers et l’affaiblissement de notre armée ; un sous-marin allemand atteint par nos canons ; la flotte alliée bombarde des campements turcs, pour l’avenir de l’Italie, il faut qu’elle marche ; un caisson d’obus devenu berceau…

7_mars_1915.jpg

Supplément du dimanche :

7_mars_1915_suppl.jpg

> Chaque jour, nous vous proposons de découvrir un extrait de la Une du “Petit Journal”, quotidien parmi les plus lus de son époque, un siècle précisément après sa publication, afin de vivre comme vos ancêtres l’actualité de leur temps.
Cet extrait provient du site de la Bibliothèque Nationale de France, Gallica. Vous pouvez retrouver chaque numéro complet sur cette page, et appréhender ainsi la totalité de l’actualité du jour avec ses faits divers et autres. Les suppléments du dimanche sont accessibles sur cette page.

Source gallica.bnf.fr / Bibliothèque nationale de France